Conseils - Sécurité à l'eau : ce qu'il faut savoir

Tous nos conseils pour des sessions sans blessure.

- @oceansurfreport -
© Victoria Palacios

La période estivale c'est forcément plus de monde à l'eau et plus de risques d'accidents. Mais toute l'année, que l'on soit débutant ou surfeur confirmé, il est important de garder en tête les règles de sécurité du surf, pour éviter de se blesser ou de blesser les autres.

Avant la session

Peu importe où l'on en est dans sa pratique du surf, toujours choisir un spot à son niveau, dans des conditions où l'on est capable d'évoluer. Inutile de se jeter dans un deux mètres tubulaire quand on a passé la barre qu'une poignée de fois dans sa vie : c'est dangereux pour soi, pour les autres et l'assurance d'un bilan de session peu joyeux.

À noter, en France et dans beaucoup de pays dans le monde, les zones de surf et de baignade sont à respecter. Elles permettent aux baigneurs de se placer hors de vos trajectoires, et aux surfeurs d'éviter de remplacer leurs lignes par des slaloms fastidieux.

Dans le même type d'anticipation, on choisit une planche que l'on sait maitriser. Bien que certains accidents soient spectaculaires et propres à des facteurs extérieurs, la plupart des blessures quotidiennes sont causées par la planche du surfeur lui-même. On privilégie donc une planche à sa taille et de son niveau, que l'on saura gérer une fois à l'eau.

Côté préparation, on oublie pas aussi de protéger sa peau ! Le teint hâlé du surfeur peut-être vendeur, mais n'a plus aucun intérêt s'il se transforme en brûlures et autres dommages corporels. La plage et l'océan sont des endroits de fortes expositions, les UV étant réfléchis 5% de plus par l'eau et 20% de plus par le sable. Les effets de la réverbération sont donc à prendre en compte : crèmes ou sticks solaires seront vos meilleurs alliés. On vous recommande de privilégier des produits éco-friendly, car nombre de crèmes solaires sont encore nocives pour l'environnement et les écosystèmes océaniques (certaines ont même été interdites à Hawaii en 2018).

Petit aparté pour les adeptes des cheveux longs : on ne peut que recommander de s'attacher les cheveux. Nombre de pratiquants on fait l'expérience des cheveux sur les yeux en sortant d'un petit wipe-out, lesquels empêchent de se situer dans l'espace et de réagir rapidement face au danger éventuel.

Enfin, avant de se jeter à l'eau, l'échauffement est une étape cruciale de la session. Il permet de se mettre en jambes et ainsi de réveiller les groupes musculaires qui seront sollicités une fois à l'eau. Ces quelques minutes importantes permettent d'éviter les blessures et de profiter davantage de sa session en étant plus alerte et en condition dès les premières vagues.


Pendant la session

En entrant à l'eau, premier réflexe à mettre en place : ne jamais laisser la planche entre la vague et soi. Si vous maintenez la planche parallèle aux vagues devant vous, celle-ci vous sera propulsée au visage par la première mousse un peu puissante que vous allez rencontrer. Le bon geste si l'on est pas encore allongé sur la planche, c'est de la garder à côté de soi, perpendiculaire aux vagues et maintenue par le nose pour en garder le contrôle.

Côté leash, on s'assure de l'avoir bien attaché avant d'entrer à l'eau. Et on ne s'en sert jamais pour tirer la planche à soi en cas de chute ! Le contrôle sur cette dernière n'est pas assuré, et c'est le risque de s'enrouler la main et d'y laisser un doigt ou plus. Si l'on veut tenir la planche par le leash, cela doit se faire uniquement au niveau de l'attache de la planche, sur la partie épaisse et non le fil.

Également, on ne lâche jamais sa planche devant une vague sans regarder derrière soi. Si vous plongez pour vous mettre en sécurité, cela ne doit pas se faire au péril du surfeur suivant qui risque de recevoir violemment votre planche jetée par la vague. Si vous ne maitrisez pas la technique du canard, celle de la tortue est une bonne option pour y pallier sans mettre ses collègues du pic en danger.

Durant la session, il est important de prendre en compte les courants qui peuvent parfois nous éloigner rapidement du bord. Avoir un repaire visuel sur la plage peut vous permettre de vous repérer dans l'espace et vous assurez que vous restez globalement dans la même zone. Si toutefois vous êtes emmené au large, la première règle à retenir est de ne pas lutter. On se laisse porter en restant sur sa planche et on fait de grands signes aux sauveteurs ou aux autres pratiquants qui pourront donner l'alerte. En aucun cas ramer contre le courant ne sera une option : vous y perdriez vos forces à lutter contre un élément plus fort que vous.

Au pic, on respecte les autres utilisateurs et les règles de priorité. Quand son tour est venu, on profite du moment en gardant en tête qu'on est pas tout seul : attention donc à ne pas foncer droit sur quelqu'un devant vous, même s'il n'a rien à faire là. C'est au surfeur aillant le plus de prise sur la situation d'assurer la sécurité des deux pratiquants. Il vaut mieux écourter sa vague que de couper une tête !

Lorsqu'on chute, ce n'est jamais la tête la première (le fond est parfois plus près qu'on ne le pense). Et surtout, c'est justement sa tête qu'on protège avant tout. Bras sur la tête, se couvrir dès qu'on passe sous la surface permet d'éviter les accidents les plus graves.

Après la session

Tout comme l'échauffement et une étape cruciale, les étirements sont aussi à ne pas négliger ! Ils permettent une meilleure récupération du corps et préviennent les blessures sur le long terme.

Se nourrir correctement est aussi un plus, car donner au corps le fuel sain et nécessaire à son fonctionnement optimal vous permettra d'assurer davantage sur la prochaine session.

Enfin, le savoir-être global dans toutes ces étapes de la session pourra vous éviter nombre de déconvenues. On dit bonjour, on communique, on s'excuse quand on est en tort, ou maladroitement placé... Ça rend la session de suite plus agréable !

> À lire également : les règles de priorité en surf

>> Retrouvez aussi les règles de bonne conduite au pic

>>> Plus d'articles conseils sur Surf Report


     
Mots clés : sécurité, leash, accident, collision, blessure, session, préparation, santé, règles | Ce contenu a été lu 3482 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Conseils | Le 04/08/2019
Petit rappel indispensable pour survivre aux sessions surpeuplées de l'été