Contests - KS11 ce mercredi ?

Kelly Slater à une série de son 11ème titre mondial

- @oceansurfreport -

Ocean Beach, San Francisco, California USA

Du 1er au 12 novembre 2011

Prize Money : 425.000 $

 

Ca y est, plus qu'une série et il l'aura fait !

 

Avant même que la 10ème étape du World Tour 2011, qui vient tout juste de débuter à San Fransisco, ne livre le nom du successeur de Kelly Slater, actuel détenteur du titre du Rip Curl Pro Search, le monde est en passe de voir le meilleur surfeur de tous les temps être sacré Champion du monde pour la 11ème fois de sa carrière : et cela pourrait bien arriver ce mercredi, un certain 2 novembre 2011... un jour où une nouvelle page de l'histoire du surf professionnel vient également de s'écrire, avec les commémorations du premier anniversaire de la tragique disparition d'Andy Irons. Kelly, quant à lui, pourrait bien écrire la suivante dans quelques heures.

 

Dans quel état d'esprit est-il arrivé à San Francisco ?

Comment expliquer son incroyable parcours en 2011 ?

Comment aborder cette dernière ligne droite pour atteindre l'Everest ?

Et enfin, que ce passera-t-il s'il devient une 11ème fois champion du monde ce mercredi ?

 

Voici quelques éléments de réponse apporté par le "King" en personne :

 

Interrogé à son arrivée à San Francisco il y a quelques jours, le décuple champion du monde avait évoqué sa façon d'aborder cette épreuve du Rip Curl Pro Search : "Le fait d'être proche du titre aujourd'hui ne change pas tellement mon approche. Je dois surfer quatre vagues aussi bien que je peux contre une très bonne wildcard (ce qu'il a fait hier). Mon approche ne change pas du fait de la situation. Elle m'a déjà amenée à la place où je me trouve aujourd'hui et je vais tâcher d'y rester le plus longtemps possible."

 

Malgré son absence à J-Bay et la concurrence particulièrement redoutable à laquelle il a été confronté depuis Février, le King a réalisé un parcours impressionnant sur le World Tour cette année, avec notamment trois victoires (sur la Gold Coast, à Tahiti et à Trestles) et deux deuxièmes places (à New York et au Portugal) : cette performance, il l'attribue en partie au fait d'avoir décroché son 10e titre mondial la saison dernière."Je pense que mon titre a rendu en quelque sorte les choses plus simples cette année. Ca m'a permis de surfer sans pression, c'est certain. On a davantage parlé de ce 10ème titre que de mes précédentes victoires. Tout le monde voulait savoir ce que je pensais faire à 10. Décrocher ce 11ème titre m'a permis,  je pense, de moins me soucier de mes résultats et de profiter un peu plus de la compétition." 

 

L'homme le plus titré de l'histoire du surf professionnel, avec 10 titres de champion du monde à son actif et 48 victoires sur le World Tour ASP, est aujurd'hui "à une série" de régner à nouveau sur le "Toit du Monde" : Slater doit en effet terminer au minimum à la 9ème place sur ce Rip Curl Pro Search (autrement dit passer une série de plus) pour être sacré une 11ème fois.

Selon Slater, la pression n'est plus dans son camp aujourd'hui. Au contraire, la "décontraction" pourrait s'avérer être sa plus grande force dans cet ultime combat. Néanmoins, Kelly demeure conscient que tout peut arriver et que son futur adversaire ne lui fera aucun cadeau au prochain tour : "Je vais essayer de rester relax parce que c'est une situation dans laquelle vous pourriez vous sentir tendu et souhaiter que cela se termine vite. La réalité est que les autres doivent remporter les deux épreuves après ma victoire dans cette dernière série (face à Kai Otton et Dean Brady) donc la pression est sur eux. Je n'ai cependant pas l'impression que je peux me relaxer parce qu'ils vont désormais se concentrer et c'est maintenant qu'ils pourraient bien faire quelque chose. Ca se passe comme cela en compétition et je ne doute pas un instant que cela puisse se produire. C'est proche. J'ai juste besoin de prendre quatre bonnes vagues dans cette épreuve pour remporter le titre. "

 

Pour terminer, le décuple champion du monde sait que cette journée de mercredi est marquée par le premier anniversaire du décès du regretté Andy Irons : hier soir, à sa sortie de l'eau, il avait déclaré que sa possible victoire d'un 11ème titre passerait après le souvenir de la vie de son ami : "Demain, cela fera un an qu'Andy nous a quitté. Ce sera un jour triste et en même temps heureux, durant lequel nous allons tous nous rappelez de lui. Si ironiquement, je peux gagner le titre mondial ce jour-là, çà passerait après avoir salué la mémoire d'Andy."

 

A l'heure où nous concluons cet article, il reste encore 2 séries à faire passer pour clôturer le deuxième tour du Rip Curl Pro Search San Francisco 2011.

Pour l'heure, il nous est impossible pour le moment de vous confirmer que Kelly Slater surfera bien aujourd'hui. Toujours est-il que le "King" vient d'arriver sur le site de la compétition, que les heures défilent et qu'il attend désormais le moment où il entrera dans l'eau... en rêvant peut-être déjà d'en sortir les yeux et les bras levés vers le ciel...

 

Suivez cette journée historique du Rip curl Pro Search San Francico 2011 sur : http://live.ripcurl.com/

Mots clés : ks11, mercredi | Ce contenu a été lu 15894 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Contests | Le 08/12/2014
Mercredi prochain !
Surf | Le 17/02/2011
Asier Muniain et Jérôme Sayhoun défient la bête du Pays Basque