Contests - Ze Recap Of Ze Week

Un week end chargé

- @oceansurfreport -

Surf-Report vous fait le recap complet de ce qu'il s'est passé ce week end. Les Français décrochent l’argent en Equateur, Léo-Paul Etienne champion du monde ISA U16, PLC gagne à la Salie et le recap du Volcom Karramarro Fish

SURF : De l’argent pour la France aux championnats du monde

Après de très bonnes performances des jeunes surfeurs français, la France décroche la médaille d’argent au classement par nations derrière Hawaii et devant l’Australie et les Etats-Unis. Une première dans l’histoire.

Le classement final des nations
1. Hawaii 21.168 pts
2. France 20.872 pts
3. Australie 20.628 pts
4. USA 18.418 pts
5. Brésil 17.476 pts
6. Pérou 15.062 pts
7. Japon 14.820 pts
8. Afrique du Sud 14.618 pts
9. Portugal 13.852 pts
10. Nouvelle-Zélande 13.474 pts

Source : Fédération Française de Surf

SURF : Leo-Paul Etienne champion du monde U16, Kim Veteau deuxième chez les filles

Le jeune surfeur français, Léo-Paul Etienne est devenu le champion du monde U16 ce dimanche à Salinas en Equateur alors que Kim Veteau prend, elle, la deuxième place chez les filles en U18 derrière l’Hawaiienne Tatiana Weston-Webb.

Il n'a que 15 ans mais son sang-froid, sa maturité et sa technique dans les vagues ont bluffé la planète surf. Originaire St François en Guadeloupe, Leo-Paul Etienne est aussi discret dans la vie qu'explosif sur les vagues. Il a traversé ces mondiaux comme une balle, impressionnant les juges par son attaque de dos sur le spot de la Fae, une longue gauche capricieuse.

Léo a enchaîné les manœuvres, fracassant toutes ses vagues à grands coups de rollers bien hauts. Et même s'il a souvent chuté en fin de vague, ce qu'il avait fait avant fut finalement suffisant. En tête de sa finale dès sa première vague, il n'a rien lâché mettant la pression sur les deux Américains Nolan Rapoza et Griffin Colapinto. « C'est incroyable, pour un premier championnat du monde ! Quand je suis venu ici, je rêvais de gagner. J'y pensais, mais je ne croyais pas que c'était possible. En finale, j'ai pris pas mal de vagues. Mais j'ai beaucoup chuté. Il y avait beaucoup de courant. J'ai réussi à avoir mes deux bonnes vagues et à impressionner les juges avec mon surf backside. La médaille d'argent est celle de toute l'équipe ! Je me suis pas mal entraîné avec le pôle espoirs de la Guadeloupe, avec mes coachs physique et technique. Je vise maintenant la sélection pour les championnats d'Europe (en septembre, aux Açores) et j'espère les gagner ! »

Ce jeune surfeur succède à Gabriel Médina, Joel Parkinson, Jordy Smith, Julian Wilson ou encore Tom Curren. Il devient le quatrième Français à remporter un titre mondial aux ISA World Juniors après le Tahitien Vetea David (1986), la Basque Pauline Ado (2006) et la Réunionnaise Cannelle Bulard (2011).

Chez les filles, malgré un retour fracassant en finale des repêchages avec une vague énorme, Kim Veteau n’a pas su résister à la talentueuse hawaiienne Tatiana Weston-Webb. Avec un 9.83 et un 8.33 pts, l’Hawaiienne a éclipsé ses trois adversaires. Longtemps dernière de la série, Veteau s'est réveillée dans les dix dernières minutes pour repasser à la deuxième place. Un effort considérable pour celle qui aura passé trois séries et plus d'une heure dans l'eau ce dimanche matin.

Garçons U16 
1. Leo-Paul Etienne (FRA) 7.27 + 5.17 = 12.44 pts
2. Joe Van Dijk (AUS) 6.33 + 5.53 = 11.86 pts
3. Nolan Rapoza (USA) 8.50 + 3.07 = 11.57 pts
4. Griffin Colapinto (USA) 4.40 + 2.53 = 6.93 pts

Filles U18 
1. Tatiana Weston-Webb (HAW) 9.83 + 8.33 = 18.16 pts
2. Kim Veteau (FRA) 6.33 + 5.53 = 11.86 pts
3. Tia Blanco (USA) 4.80 + 4.57 = 9.37 pts
4. Leilani McGonagle (CRI) 4.17 + 2.30 = 6.47 pts

Finale U18 garçons
1. Luan Wood (BRA)

Finale U16 filles
1. Mahina Maeda (HAW)

Source : Fédération Française de Surf


BODYBOARD : PLC gagne à la Salie

Dans le premier quart le local Max Castillo ne peut faire mieux que 3ème dans sa série ne trouvant pas une seconde bonne vague alors qu'il avait la meilleure vague de la série. Il sera vengé par son collègue Sylvain Langlet, qui finit à la 1ère place devant le marocain Ayoub Soussi, en réalisant le meilleur total de la compétition mais en éliminant aussi au passage Martin Mouradian. Le 3ème 1/4 est le plus attendu, avec que des noms de prestige, mais Pierre Louis Costes garde son rang devant le portugais Centeno et en éliminant les deux basques espagnols. Dans la dernière série Jérôme Bats le landais prend la seconde place derrière le multi champion d'Europe Hugo Pinheiro.

La première demi voit Ayoub Soussi se qualifier facilement avec le Portugais Lourenço alors que dans l'autre Pierre Louis Costes passe de justesse avec Hugo Pinheiro.

Il est 16h, un soleil magnifique, du monde sur la plage et dans les dunes, les finalistes rentrent à l'eau. La Salie qui est connu pour ses vagues puissantes au bord, nous montre aujourd'hui un tout autre visage. Une longue gauche déroule offrant un temps de surf vraiment très long et permettant aux riders d'exploiter toute la face de la vague. A ce jeu là PLC domine les débats en prenant l'avantage avec un gros backflip tout au large suivi de 4 rollos avant d'enchainer avec une autre vague fond bord ponctuer d'un back to roll le mettant à l’abri alors qu'il reste encore 10 minutes. Hugo Pinheiro prend la deuxième place avec un choix de vagues très judicieux tandis qu’Ayoub et Lourenço ne trouvent aucune vague capable de prétendre à mieux. « Je suis vraiment heureux de gagner ici, je tiens à remercier Nico et tout mon club pour l'organisation et le soutien. Le niveau est vraiment élevé sur la scène européenne, il y avait 7 Français en 1/4, 3 en demi c'est vraiment génial. Je vais tout faire pour garder mon titre cette année bien évidement mais ça me tarde déjà la prochaine édition ! » a déclaré Pierre Louis Costes.

Source texte : Nicolas Padois
Source photos : David Cardoso. Toutes les photos ici.


SURF : Volcom Karramarro Fish, Anglet

Pour la deuxième année consécutive, Volcom était de retour sur les plages d'Anglet pour la Karramarro fish TCT. Le soleil brillait, le vent était au large des côtes, et même si ce n'était pas les mêmes conditions que l'année dernière, les vagues étaient superbes, et plus de 120 enfants de France, Tahiti, et d'Espagne étaient venus s’affronter. Les filles ont bien lutté pour attraper les meilleures vagues et c’est sans grandes surprises que Delia Delanne réussi à s’imposer devant Camille Davila. Chez les garçons, avant sa finale Pro-Am, Tom Cloarec a remporté la Air Division avec un énorme Frontside air inverse. Il termine 3ème en finale derrière Aldric God et Charly Quivront. Chez les « squids », c’est sans surprise que Noa Dupouy s’impose face à Loic Blouin, Luan Noguès et Eimea Zermak. Chez les groms, après une bataille acharnée, c’est Nalu Doutres qui a décroché le titre juste devant le frère de Loïc, Erwan BlouinIker Amatrian et Gaizka Housset font 3 et 4.

Squids

1. Noa Dupouy
2. Loix Blouin
3. Luan Noques
4. Eimeao Zermak

Groms

1. Nalu Doutres
2. Erwan Blouin
3. Iker Amatrian
4. Gaizka Housset

Juniors

1. Aldric God
2. Quentin Grenard
3. Titouan Deffarges
4. Pierre Loora

Girls

1. Delia Delanne
2. Camille Davila
3. Maddi Aizpurua
4. Lenaïk Doyen

Pro-Am

1. Aldric God
2. Charly Quivront
3. Tom Cloarec
4. Eithan Egiguren

Source : Volcom

Mots clés : surf, volcom, championnat du monde, equateur, leo paul etienne, la salie, bodyboard | Ce contenu a été lu 3036 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs