Culture - Musique - Le gang de Maroubra

Les Bra Boy

- @oceansurfreport -

Les Bra Boys vous connaissez ? Surf-report s’est intéressé cette semaine à ce gang de locaux du spot de Maroubra en Australie qui sèment la terreur une fois à l’eau : les Bra Boys, ce sont avant tout trois frères qui ont créé un mouvement marginal de surfeurs dans la banlieue de Sydney.

Historique du spot de Maroubra
Même si l’Australie est connu pour ses spots de surf, Maroubra a fait de ce sport un mode de vie. La banlieue résidentielle située à l’Est de Sydney compte une des deux seules réserves de surf du continent. Maroubra est l’un des meilleurs spots de surf qui marche quelque soit la direction du vent ou de la houle. D’abord surfé par les aborigènes, Maroubra est resté un spot très local par rapport aux alentours de Sydney surtout à cause de son ambiance très ghetto. Ici les locaux sont appelés les Bra Boys et ils sèment la terreur lorsqu’ils se mettent à l’eau. Mais qui sont ces gars ?

Qui sont les Bra Boys ?
Une relation étroite existe entre l’évolution du spot de Maroubra, ancien ghetto, et l’apparition de gangs de surfeurs, dont les Bra Boys, dans les années 70. Les Bra Boys sont un groupe de rideurs tatoués du code postal de Maroubra (2035) et qui ont donné naissance à un vaste mouvement de contre-culture via la pratique de leur discipline. Ce sont notamment eux qui ont fait connaître le célèbre spot de Ours, convoité pour ses grosses vagues de reefs. 
Le groupe mené par trois frères (Sunny, Jai et Koby) compte aujourd’hui environ 200 membres.

Respectés pour leur réputation de surfeurs de gros swell, les Bra Boys sont aussi célèbres en Australie pour leurs rixes avec d’autres bandes, leurs démêlés avec la police, pour leurs sorties parfois violentes (bagarres) et jugés pour leurs excès (drogues, alcool). Pour eux la violence se pratique au quotidien et le surf est le seul échappatoire à cette routine. Pour les frères Abberton, c’est la même chose. En effet, Jay est poursuivi pour meurtre tandis que Koby fait de la prison. Ces bads boys restent quand même assez atypiques dans le monde du surf et ils n'en sont pas pour le moins attachants. Les Bra ont leurs codes : ils ne jurent que par la fidélité de leurs membres les uns envers les autres et s’épaulent coûte que coûte dans les mauvaises passes. 

Des copains d’enfance, pour la plupart issus de quartiers difficiles et pour qui la plage et le surf étaient des échappatoires. Adolescents ils étaient déjà des champions en herbe et adultes ils sont parmi les meilleurs surfeurs de « Big Waves ». Leurs capacités à surfer à un haut niveau et à ne pas avoir peur de charger du gros, du très gras et du violent n'est en tout cas pas à mettre en doute !

Né dans les années 90, le gang des Bra Boys a longtemps semé la terreur dans la petite banlieue de Maroubra, se croyant tout permis. Mais les rideurs parfois violents tentent de se calmer et de moins faire parler d’eux depuis quelques années notamment grâce à leurs leaders qui ont su les maintenir et les canaliser.

Retrouvez une vidéo des bras boys qui surfent OURS ici

Sources :
Wikipédia
France 3
Arte

 

Mots clés : gang, australie, surfeurs, glisse, maroubra, sydney, ours | Ce contenu a été lu 12069 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 24/06/2017
Les derniers punks du surf français
Jeu Concours
VISSLA
Joue & Gagne le pack Vissla éco-conçu !