Equipement - Les dangers de l'hydrofoil

Grave blessure pour un japonais

- @oceansurfreport -

Les images de Kai Lenny maitrisant à la perfection son hydrofoil autopropulsé ont déjà fait des émules. Après le test de l’engin par Kelly Slater qui apparemment avait eu du mal à le dompter complètement, le japonais Yu Tonbi Sumitomo s’y est essayé : « Je viens d’en récupérer un auprès d’un ami » écrivait-il il y a quelques jours sur Facebook. « J’ai tellement hâte d’essayer, ça a l’air fun !! ».

Un test qui a failli tourner au drame à en juger par la photo que le japonais a ensuite posté, le visage tuméfié et surtout recousu de multiples points de suture. Le waterman Jamie Mitchell n’a pas tardé à réagir pour alerter la communauté :

« Ces derniers temps on m’a beaucoup demandé mon avis sur la soit-disant "nouvelle" popularité du foil, et je n’ai pas vraiment répondu. Mais hier je suis tombé sur une photo qui je le savais allait apparaître. Selon moi les foils sont faits pour les houles de pleine mer, et les spots où il n’y a personne ou presque. Les foils sont dangereux, très dangereux, et n’ont rien à faire dans les zones de surf. Oui Kai et quelques kids talentueux peuvent contrôler la board de manière incroyable, mais on ne contrôle pas les mouvements des autres. Je vois de plus en plus de vidéos de gens qui se mettent au foil, j’ai peur que quelqu’un un jour paie le prix fort et meurt. Regardez cette photo. Si un foil vous arrive dessus ou si vous touchez quelqu’un avec votre foil, cela se terminera mal. J’espère vraiment que les gens et les entreprises qui se font de l’argent avec ça font leur possible pour former les gens. Malheureusement cet incident n’est pas le premier ni le dernier. Je suis vraiment content que l’homme sur cette photo soit ok. S’il vous plaît, pensez aux gens autour de vous avant de vous mettre à l’eau avec ces planches. »                                                                                         

Sous ce post Facebook de Mitchell, le japonais a tenu à donner son point de vue : “Bonjour Jamie Mitchell. Cet accident était de ma faute. Les vagues faisaient à peu près un mètre, il n’y avait personne autour de moi à part mon père. J’ai eu du mal avec le foil les 30 premières minutes, puis j’ai commencé à comprendre. Je me suis tellement amusé ! Ensuite il s’est passé ce qu’il s’est passé. Je surfe depuis l’âge de 8 ans, j’ai 36 ans d’expérience. Votre ami Sean O. est l’un de mes meilleurs amis, on a commencé le SUP ensemble il y a 11 ans. Je pensais que le foil était facile. C’est facile, mais facilement dangereux aussi. Ce que j’ai appris de cet accident c’est qu’il faut être prudent, qu’on surfe, qu’on fasse du SUP ou du Foil. Merci pour votre message, j’espère que personne ne se blessera comme je l’ai fait. Le foil est génial. »

Mots clés : hydrofoil, accident | Ce contenu a été lu 20453 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Waterman | Le 30/05/2017
Nouvelle expérience pour l'hawaiien
Waterman | Le 15/05/2017
Gauche infinie
Waterman | Le 07/05/2017
L'hawaiien est inarrĂŞtable