Interview - Le shaper du mois

Rencontre avec Eric Rougé

- @oceansurfreport -

Surf-Report lance une nouvelle rubrique et consacrera une interview par mois à un shaper mythique. Rencontre aujourd'hui avec Eric Rougé, une référence en France, connu autant pour son activité de shaper que pour son expérience de big wave rider.

Bonjour Eric, peux-tu te présenter pour ceux qui ne te connaissent pas ?

Je surfe depuis mon enfance, j'ai toujours exercé mes activités en relation avec l'océan, de MNS sur les plages de la côte Basque à scaphandrier dans les divers océans de la planète. Je suis aussi passionné de rugby et de sports de combats.

Quel est le sentiment que tu as eu lorsque tu as surfé pour la première fois ?

Ayant débuté sur de très grosses planches que j'empruntais parfois à Jo Moraiz et au club dès qu'il était en place à la côte des basques, j'ai été debout dès la première vague prise, sans souci particulier, si ce n'était que de surfer la vague sans tomber car nous n'avions pas de leash à cette époque.

Qu'est-ce qui t'as poussé à devenir shaper ?

Ma passion pour la pratique du surf, et l'envie de rester vivre au Pays Basque, bien qu'à l'issue du Bac j'ai débuté par une carrière de scaphandrier pour diverses compagnies pétrolières dans toutes les parties du globe. Mais l'océan est mon élément !!!

Quelles planches te procurent le plus de plaisir à shaper ?

Oh toutes les planches, mais j'ai une affection particulière pour les guns et aujourd'hui beaucoup de surfeurs ont des engagements démesurés, il leur faut des planches à la hauteur de leurs performances.

Que souhaites-tu qu'un surfeur ressente en premier sur une de tes planches ? 

La facilité à la rame, la glisse, la maniabilité. Si tout ceci est réuni et bien les sessions ne seront que merveilleuses.

De tous les endroits où tu as voyagé, quel lieu se démarque des autres, et pourquoi ?

J'ai surfé pratiquement  sur tous les spots les plus célèbres de la planète, mais il est vrai que j'ai eu un réel coup de foudre pour Hawaii dans les années 80 et 90 où j'ai passé 7 hivers. Mais j'adore aussi la Polynésie, l'Indo, l'Amérique centrale...

Qui t'inspire dans le milieu ?

J'ai eu l'occasion de fréquenter bien des shapers renommés comme Arakawa, Phil Byrne, Pat Rawson, Reno Abellira, John Carper, Steeve Wilson etc. Et bien un mélange de tout ça, mais j'ai ma propre identité et conçois mes planches selon les désirs des surfeurs.

Quelle ta planche préférée ? Sur quel spot préfères-tu surfer avec ?

Je n'ai pas spécialement de planche préférée, mais en fonction des conditions cela va de mon gun 10'2 pour charger à Avalanche, Parlementia, en passant par le SUP, le longboard et shortboard de 6'5 à 7'. Et ma board de Tow pour le surf à Belharra et spots outside de la côte.

De quoi es-tu le plus reconnaissant ?

De mon entourage qui me soutient, famille, riders, amis et mes clients car sans eux difficile d'exister et de vivre de ma passion.

Quels sont tes projets pour cette année 2016 ?

Mes projets sont centrés sur le bon fonctionnement de mon entreprise, dont remettre l'école de surf de la Madrague en état de route pour la saison avec des personnes compétentes, motivées, accueillantes. Faire les planches les plus adaptées à chacun, toujours assurer un service d'entretien et de réparation performant.

Eric Rougé Surfboards
7 allée Louis de Foix
64600 Anglet
www.ericrouge-euskadi.com

 
Mots clés : eric rougé, shaper, anglet | Ce contenu a été lu 5664 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 01/12/2021
40 minutes retraçant le parcours de Pierre Rollet, hors des sentiers battus.
XXL | Le 14/11/2019
"Au large, on ne se rendait pas vraiment compte de la taille, mais c'est une fois au bord qu'on s'est dit que c'était quand même solide."
Interview | Le 07/06/2015
Bruno Degert et sa 6'0 d'Eric Rouge
Jeu Concours
Paradis Plage
Remportez 2 nuits en Suite Premium en BB !