Interview - Rencontre avec Naum Ildefonse

Le free surfeur biarrot

- @oceansurfreport -

Surf Report a interviewé le free surfeur basque Naum Ildefonse du team Hurley. De retour de son trip cet hiver à Hawaii, où il a surfé les vagues du North Shore, il se présente et nous raconte quelques petites anecdotes sur sa vie où il navigue entre voyages, surf, musique et amis.

OSR : Salut Naum, peux-tu te présenter pour nos internautes ?
Naum Ildefonse :
Naum Ildefonse 25 ans, né à Récife au Brésil, grandit entre le Brésil et Biarritz…

OSR : Comment es-tu arrivé au surf ?
NI :
Je ne sais pas… demande à un oiseau comment il en est venu à voler ou à un singe pourquoi il aime les bananes !

OSR : Tu es chez Hurley en tant que free surfeur. Ça consiste en quoi exactement ?
NI :
Ca veut dire que je ne suis pas obligé d’aller surfer quand il y a 1 mètre pourri ! hahaha… Non mais en vrai j'aime bien quand il y a 1m on shore en plus… C'est juste que je voyage selon les swells et les destinations, j'essaie de varier un peu, de pas aller aux mêmes endroits que tout le monde. J’aime bien m'aventurer dans des endroits un peu craignos comme le dernier trip en Espagne avec David Leboulch. La finalité de mon "job" c'est de faire du coverage, des vues sur youtube et des "likes" sur facebook et instagram… Je trouve ça plutôt cool !

OSR : Quelle est ta plus grosse frayeur en surf ?
NI :
C'était l'année dernière à Tahiti où j'ai bouffé et où je suis resté très longtemps sous l'eau. C'était tout noir, je croyais que j'étais engouffré dans une faille ou une sorte de grotte. Il a fallu au moins 5 coups de brasse avant d'apercevoir un peu de bleu et de lumière… C'était vraiment flippant, je me suis dit que j'allais rester là où j'étais…

OSR : Quelle est ta manœuvre favorite ?
NI :
J'aurai bien aimé dire les airs mais je ne sais pas les faire ! Pour moi il n'y pas de meilleure sensation au monde que d'être dans un tube, le plus gros le plus puissant, le plus d'adrénaline… Je me demande même si c'est pas de l'amour.

OSR : Sur quel spot aimerais-tu bien surfer un jour ? (S’il en existe encore un !)
NI :
J'aimerai surfer Pipeline, Teahupoo et cette fameuse droite toute l'année toute ma vie ! Sinon j'aimerai bien surfer cette grosse droite en Micronésie (ici) .

OSR : Combien de fois par semaine surfes-tu ?
NI :
ça m'arrive de ne pas surfer pendant des semaines si les vagues ne valent pas le coup ou si tout simplement j'ai envie de faire autre chose, golfer, cruser avec des amis faire un basket un foot, n'importe quoi...

OSR : Quelle est ta préparation physique avant d’aller surfer ?
NI :
LOL t'as vu mon bide ?!

OSR : Tu es parti en trip à Hawaii cette année. Qu’as-tu fait là bas pendant ces derniers mois ?
NI :
Surfer, manger, dormir et recommencer… ah oui j'ai aussi mixé dans un bar, "surfer bar" a Turtle bay, j'ai passé un super week-end à Makaha pour le Buffalo Keaulana Invitational avec tous les anciens et les plus jeunes. Grande rigolade avec les supsquash et bullyboards !

OSR : Comment les locaux réagissent quand tu rides sur leurs spots ?
NI :
Je les connais tous, ils me connaissent, et pour ceux avec qui je ne suis pas ami, ils voient ma tête depuis plus de 10 ans tous les hivers maintenant… Il n'y a pas de soucis tant qu'on les respecte et qu'on se fait respecter…

OSR : Quelle est ta destination préférée pour partir en surf trip ?
NI :
Hawaii, je me sens bien là bas, le style de vie me convient tout à fait, j'ai mes amis, mes petites habitudes etc… C'est vraiment top et très dur de rentrer à chaque fois.

OSR : Et avec qui préfères-tu partir en surf trip ?
NI :
Michel (Bourez), Tim (Boal), Dim (Ouvré), Charly (Martin), Sancho (Benjamin Sanchis), Marc (Larcomare), Joan (Duru).

OSR : Quels sont tes "home spots" préférés ?
NI :
La grande plage de Biarritz et Lafitenia

OSR : Quels sont tes surfeurs préférés ?
NI :
John John, Julian Wilson, Felipe Toledo, Nathan Fletcher

Allez reprend ton souffle, place à l’interview rapido :
OSR : La recette d’une session parfaite ? De 2m50 a 3m50 des tubes, personne pour me faire ch..., des copains
OSR : Ta chanson préférée ? Dur… en ce moment je suis très Noir Désir, Guillaume Grand et La Femme
OSR : Un cri de joie ? A LA CHOUNE
OSR : Ton plat préféré ? Sashimi, poisson cru à la tahitienne
OSR : Ta boisson préférée ? OGEU sirop (ananas, pêche, kiwi, grenadine)
OSR: Un dernier mot à rajouter? bomdigidigibombom

Mots clés : interview, naum ildefonse, surf, hurley, biarritz | Ce contenu a été lu 6459 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Interview | Le 28/08/2020
À la veille du départ de la Grande Boucle, le surfeur réunionnais se confie sur sa passion pour le cyclisme.
Pédagogie Météo | Le 14/04/202...
Entretien avec le surfeur français expatrié à Rochester, dans la région des Grands Lacs d'Amérique du Nord.