Région - Evasion normande

Le rendez-vous des surfeurs parisiens

- @oceansurfreport -

OSR Région met à l'honneur chaque mois une région différente, pour mettre en lumière tout son potentiel surf et ses originalités.

Nous commençons cette nouvelle année en vous faisant découvrir la Normandie, région moins médiatisée et pourtant pleine de surprises.

De part sa position géographique, la Normandie constitue la destination idéale pour les surfeurs vivant en région parisienne, loin de leur océan bien-aimé. L'association « Surfers From Paris » organise des surf trips normands, le temps d'un week-end, pour s'évader de l'agitation francilienne.

Guillaume Maugirard, membre de SFP, a accepté de nous éclairer sur le fonctionnement de cet association. L'organisation des trips se fait trois ou quatre jours à l'avance via la page Facebook de Surfers From Paris. Les membres disponibles se mettent en contact et louent un logement si le trip se fait sur plusieurs jours. Certains membres arrivent ainsi à partir surfer presque toutes les semaines.

Concernant les spots, le choix reste varié. En Seine-Maritime, les surfeurs privilégient les spots de Pourville et Etretat, destinations idéales pour un surftrip à la journée puisque ces deux villes ont l'avantage d'être à 2h de Paris. Selon Guillaume, « Pourville est idéal pour débuter avec son fond de sable et ses vagues pas trop creuses. La gauche d'Etretat s'adresse plutôt aux surfeurs confirmés. La vague casse sur une dalle rocheuse et la zone de take-off est plutôt réduite. C'est le spot le plus consistant proche de Paris. »

Dans la Manche, la région de Siouville offre l'avantage d'avoir des grandes plages, où il est toujours possible de surfer sans trop de monde. Par contre, la côte est très exposée au vent surtout en hiver, et il n'y a pas ou peu de repli.

Le concept de cette association en a séduit plus d'un : près de 2 000 membres sur le groupe Facebook. Parmi eux, Nicolas, qui a surtout été séduit par son côté pratique. « Je l'ai rejoint l’année dernière lorsque je me suis installé à Paris. Cela m'a tout simplement permis de rencontrer d'autres surfeurs motivés pour partir surfer. Rien que durant le mois d'octobre, j'ai dû partir 4-5 fois pour des trips de 2-3 jours. N'ayant pas de voiture, ça n'aurait tout simplement pas été possible autrement. »

Le seul inconvénient selon Guillaume, c'est qu'il faut bien connaître la côte et les différents spots au risque de faire beaucoup de kilomètres avant de trouver le bon spot. L'eau qui est bien froide n'est pas non plus très engageante, mais dans l'ensemble, la proximité avec la Normandie est une aubaine pour ces surfeurs exilés, qui peuvent profiter de sessions revigorantes toutes les semaines, ou presque.

Bien loin d'être freinés par la distance entre la capitale et l'océan, les surfeurs parisiens trouvent en Normandie de nombreuses possibilités. Ils y apprécient particulièrement la beauté et diversité des paysages, qui permettent de s'évader loin du bitume parisien. De plus, « c'est l'une des régions idéale pour surfer en hiver car elle offre des orientations multiples, et elle est plutôt bien abritée des vents de SO. Il y a toujours un spot où le vent est bien orienté.» nous explique Guillaume. Les évasions normandes promettent ainsi d'être toujours au rendez-vous en 2016, pour le plus grand bonheur des surfeurs parisiens.  

Mots clés : normandie, destination, surfeurs parisiens | Ce contenu a été lu 10958 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Région | Le 08/01/2020
Le premier épisode de "Allons surfer" se focalise sur les spots normands : la solution de proximité par excellence.
Région | Le 24/12/2019
"C'est une claque que je prends à chaque fois que je reviens ici, se retrouver dans ces grands espaces sauvages, c'est unique, intense, on se sent vraiment vivant !"
Longboard | Le 09/12/2019
C'est muni d'un longboard shapé par Mieuz Surfboards que le surfeur et musicien s'est rendu à Étretat, en Normandie.