Région - DESTINATION VENDÉE GRAND LITTORAL : LE SURF AU NATUREL

- @oceansurfreport -

De Talmont-Saint-Hilaire Ă  Longeville-sur-Mer, la Destination VendĂ©e Grand Littoral Ă©tend ses spots sauvages et prĂ©servĂ©s, son accueil chaleureux et son dynamisme. Immersion le long de la cĂ´te de lumière.

Riche et variée

Avec sa cĂ´te jamais vraiment rectiligne, du sable et des rochers, les combinaisons pour surfer sont forcĂ©ment nombreuses de Talmont-Saint-Hilaire Ă  Longeville-sur-Mer. Et si les configurations font tantĂ´t penser Ă  la Bretagne ou aux Landes, c'est bien le caractère unique de la VendĂ©e qui marque les surfeurs.


Des reefs tendus, des dalles de rochers plats, des beachbreaks puissants, des villes cĂ´tières Ă  taille humaine : la Destination VendĂ©e Grand Littoral sait surprendre, encore plus avec son ensoleillement Ă  faire pâlir tout le sud de la France...

Les spots incontournables

Deux spots donnent au surf vendĂ©en une rĂ©putation qui dĂ©passe les frontières : la Sauzaie et Bud-Bud. Si le premier, juste au nord de BrĂ©tignolles-sur-Mer, est un spot de reef qui ne pardonne pas les erreurs et reste rĂ©servĂ© aux surfeurs expĂ©rimentĂ©s, le second offre plusieurs visages.


Bud-Bud, tout le monde s'accorde Ă  le dire, n'a rien Ă  envier aux beachbreaks des Landes. Puissante et creuse, la vague de Longeville distille ses barrels pour les surfeurs aguerris qui daignent marcher un peu depuis l'accès Ă  la plage des Conches. Les jours moins gros, le spot devient plus accessible et les surfeurs au niveau intermĂ©diaire peuvent s'offrir quelques sensations fortes sur ce spot de classe mondiale incontournable lors d'un passage en Destination VendĂ©e Grand Littoral.


Sans nul doute le fleuron de cette zone et des souvenirs forts pour ceux qui s'y frotteront.

Et les inratables

En plus de cette vague worldclass, le choix est vaste pour se mettre Ă  l'eau. Au nord de Jard-sur-Mer, la cĂ´te tourne et s'oriente vers le sud. C'est donc avec les grosses houles que les spots se rĂ©vèlent.

La plage de la Mine permet, dans un environnement protĂ©gĂ© et dunaire, de trouver de belles vagues autour de la marĂ©e basse. C'est lĂ  que Philippe Guillet de l'Ă©cole VendĂ©e Surf School amène certains de ses Ă©lèves : « Il y a Ă  la fois un beachbreak pour les dĂ©butants et une vague sur une dalle plus au large. Celle-ci est assez molle et facilement accessible par un chenal, c'est sympa pour les longboardeurs et les surfeurs intermĂ©diaires. »


Ă€ Longeville-sur-Mer, en plus des Conches et de Bud, c'est Ă  la plage du Rocher qu'Herbert Jupile de l'Ă©cole Esprit Surf emmène ses Ă©lèves : « La houle arrive filtrĂ©e sur cette plage et il y a toujours quelques pics qui fonctionnent. C'est mieux Ă  mi-marĂ©e et jusqu'Ă  marĂ©e haute, avec des vagues parfois un peu creuses mais faciles d'accès ».




Le surf en VendĂ©e, c'est donc un large panel de spots qu'il faut apprivoiser selon la houle et les vents. Philippe Guillet : « On peut surfer partout et presque tout le temps. L'Ă©tĂ©, c'est bien pour apprendre alors que pendant les autres saisons on trouve toujours de quoi faire. On a beaucoup de spots de cailloux et la cĂ´te est escarpĂ©e donc il y a toujours une configuration favorable ». MĂŞme son de cloche chez Herbert Jupile qui confie avoir un faible pour les journĂ©es avec « 1 Ă  2 m et 15 secondes maximum de pĂ©riode pour avoir de belles conditions sur les spots exposĂ©s ». Tout ce qu'on vous souhaite pour votre prochaine virĂ©e vendĂ©enne.

Plus d'infos

>> destination-vendeegrandlittoral.com
>> Sur Facebook et Instagram : @destinationvendeegrandlittoral


-Publi-rĂ©dac- 
   
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 06/02/2020
''Beaucoup trop de réveils à 5h et de désillusions'', mais le résultat est là !
Surf | Le 04/02/2020
Dans les coulisses d'un des events les plus mémorables de l'année 2019.