Surf - Piqué au visage par une raie, ce surfeur aurait pu y passer

La tête dans la raie... Une manoeuvre qu'il vaut mieux éviter !

- @oceansurfreport -

*** AVERTISSEMENT ***
Certaines images de cet article peuvent choquer les plus sensibles...

La semaine dernière, James Taylor surfait à Mullaloo Beach, une plage au nord de Perth (Australie de l'Ouest) quand il s'est retrouvé obligé de faire un canard au milieu d'un gros amas d'algues. C'est alors qu'il a ressenti une douleur violente sur son visage"J"ai juste senti une grosse coupure sur ma joue, et quand je suis remonté à la surface je ne voyais que du sang."


Sorti de l'eau, le film gore continue : "j'ai regardé vers le bas et toute ma combi était pleine de sang, je suis passé sous la douche et tout était rouge partout" a t-il raconté a WAtoday.


Taylor a pu appeler un ami qui l'a conduit à l'hôpital. Les docteurs ont alors pris soin de lui, tout en lui disant qu'il avait beaucoup de chance d'être encore en vie

Effectivement, les blessures occasionnées par une raie peuvent êtres mortelles, comme le rappelle la fin tragique de l'animateur Steve "Crocodile Hunter" Irwin en 2006. Et James Taylor a bien conscience que quelques centimètres auraient pu tout changer : "un peu plus haut j'aurai perdu mon oeuil, et si c'était mon cou, ce serait encore une histoire différente.".

James dit qu'il retournera à l'eau, mais précise qu'il évitera les zones pleines d'algues, et on imagine que les premiers canards lui feront quand même froid dans le dos !



                 
Mots clés : | Ce contenu a été lu 8817 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Interview | Le 16/10/2019
Le photographe australien commente sa photo iconique du "Chevalier Noir".
Surf | Le 15/10/2019
Et quand ils disent que c'est froid, ça s'annonce vraiment froid.
SUP | Le 15/10/2019
Au total, plus de 200km parcourus, avec des rafales à 52 nœuds et des vagues de 4-5m.