Surf - Confinement : c'est officiel, le surf sera autorisé à partir de samedi

Le premier Ministre vient tout juste d'annoncer la fin d'interdiction de pratiquer les sports nautiques lors d'un point presse. Sous réserve de quelques conditions...

- @oceansurfreport -
©Camille Le Saux

L'attente, le suspense puis la délivrance (ou presque). Mardi soir dans une allocution télévisée, Emmanuel Macron a dévoilé les grandes lignes d'un allègement progressif du confinement en vigueur depuis le 30 octobre dernier. Une semaine après avoir reçu certains acteurs du monde du sport à l'Elysée, le chef de l'État a notamment exposé quelques évolutions au sujet de la pratique des sports en plein air, annonçant la reprise partielle de la pratique outdoor et supprimant la règle du "une heure, un kilomètre". S'il demeurait facile de s'emballer trop vite en pensant la partie déjà gagnée, c'est la prise de parole de Jean Castex ce jeudi matin qui a confirmé les espérances.

En effet, s'il ne l'a pas directement évoqué malgré la jolie rentrée de swell prévue ce jeudi, une infographie diffusée lors du discours du Premier Ministre a confirmé l'autorisation de pratiquer des sports nautiques à partir du samedi 28 novembre, dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures comme pour les autres sports. Cette interdiction, déjà en vigueur lors du premier confinement, se présentait comme un coup dur pour les pratiquants réguliers. Lors du deuxième épisode de quarantaine, si les plages sont restées ouvertes, la pratique des sports nautiques était toujours interdite, sauf dérogation (voir par ailleurs). Un choix qui a fait parler de lui, suscitant la colère et l'incompréhension d'une majeure partie des pratiquants et provoquant des scènes surréalistes entre les surfeurs et les forces de l'ordre.

Ces mêmes scènes ne reverront plus le jour, au moins pour le moment, puisque le Gouvernement a annoncé la levée de cette interdiction. Dès le samedi 28 novembre donc, les activités de plein air seront à nouveau autorisées et ce, dans un rayon de 20 kilomètres et pour trois heures comme évoqué précédemment. Une mesure également valable pour les sports nautiques. Il sera donc permis de sortir en mer et de surfer, sans nécessairement être muni d'une dérogation comme c'est le cas actuellement.

"A la suite des déclarations du Premier Ministre ce matin et dans l'attente des instructions officielles et de la publication du décret, nous pouvons être très optimistes sur le retour à l'eau imminent dans la limite des 20 kilomètres et de trois heures, pour la pratique individuelle, et les groupes de mineurs encadrés dans les clubs", a annoncé la Fédération Française de Surf en précisant que ses protocoles sanitaires étaient prêts pour une adaptation aux dernières exigences.

Si le confinement continue et que le système d'attestation se poursuit, même pour surfer, voilà enfin une bonne nouvelle. Bon surf et respectez les gestes barrières !

 
Mots clés : confinement, coronavirus, pandémie, covid, emmanuel macron, allocution, jean castex, sports nautiques | Ce contenu a été lu 34297 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 03/05/2021
"De temps en temps, faire un surf-trip pour garder la raison."
Santé | Le 03/04/2021
Le docteur Jean-Pierre Daulouède, médecin, psychiatre et addictologue et Augustin Voisin, éducateur spécialisé, s'étendent sur les effets psychologiques de l'absence de pratique en temps de confinement chez les surfeurs.
Pédagogie Santé | Le 14/12/202...
Préparez au mieux votre retour au line-up.
Jeu Concours
ROARK
Remportez 3 produits ROARK