Voyages - Un printemps très capricieux sur le Lac Ontario

Par notre reporter américain

- @oceansurfreport -

La nouvelle chronique de notre contributeur Aurélien Bouche-Pillon revient pour nous sur les conditions chaotiques des derniers mois sur les grands lacs américains :

" Cet hiver a été superbe pour le surf sur les grand lacs avec une alternance de températures chaudes puis froides, donc le lac n'a pas gelé. Les grands lacs ont leur propre micro climats mais sont très sensibles aussi aux changements climatiques. Cette année il fait encore froid à l'arrivée de l'été, il n'arrête pas de pleuvoir. Le niveau du lac Ontario est beaucoup trop haut, plus de 1 mètre au dessus de la normale.

Manque de chance les grosses houles accompagnées de vents forts ont complètement inondé les quartiers en bord de plage. De très nombreuses maisons sont sous l'eau et les forces de l'ordre ont stoppé tout trafic. Dans ce chaos j'ai pu surfer des vagues dans une eau moyennement propre, en sautant directement depuis la jetée grâce à la montée des eaux.

J'espère que nous aurons un temps plus sec cet été, et que je vous retrouverai très vite.

Aloha depuis les grand lacs"

Aurélien Bouche- Pillon 

Crédits photo : Chris di Dio.
Instagram Oceaneamerica

Mots clés : aurelien bouche pillon, grands lacs, etats-unis, ontaria | Ce contenu a été lu 4266 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Jeu Concours
PARADIS PLAGE
Joue & Gagne 2 nuits pour 2 personnes dans une suite au Maroc