Voyages - La destination du mois : Hawaii

Focus sur l'Aloha State.

- @oceansurfreport -

Dans "Le Snark", un récit de voyage paru en 1911, Jack London qualifiait le surf de "sports de roi, roi des sports" au moment où ils voyaient les premiers pratiquants suivre le déferlement des vagues de Waikiki sur leurs grandes planches. Ici comme nulle part ailleurs, les forces brutes de la nature semblent s'être conjuguées pour former le plus beau décor du monde, unissant l'océan et la montagne pour le meilleur et pour le pire. Et au-delà de son cadre naturel hors-normes, cet ensemble d'îles est un véritable aimant à vagues et capte parfaitement les houles du Pacifique.

L'hiver gagne petit-à-petit l'archipel mythique du surf d'Hawaii. Considéré comme un véritable pèlerinage pour certains surfeurs, cette destination de surf à part entière entretient le rêve, avec ses vagues, son eau chaude et turquoise du Pacifique et l'ambiance qui y règne. Tour d'horizon des modalités de voyage et du potentiel de l'Aloha State, alors que le Pipe Masters débute dans seulement quelques jours.

Infos pratiques

Capitale : Honolulu.
Durée de vol : Comptez en moyenne 19h15 de vol avec escale pour Honolulu.
Fuseau horaire : - 12h l'été, - 11h l'hiver.
Visa obligatoire : oui, et une autorisation électronique de voyage ESTA à remplir en ligne.
Vaccins obligatoires : Aucun. 
Monnaie : Le dollar US (1 € = 0,84 $).
Langue : l'Anglais et l'Hawaïen.

Quel budget ?

La monnaie est le dollar américain. À ce jour, 1€ est égal à 0,84$. L'utilisation des cartes bancaires est très répandue et ce, même pour des faibles montants. Pour ce qui est des retraits de monnaie, vous pouvez compter sur les distributeurs ATM.

Le billet d'avion est très fluctuant et peut varier fortement dans une fourchette de 600 à 1100€ environ.

Le coût de la vie estimé est légèrement plus cher qu'en France et aux États-Unis, puisque la plupart des marchandises coûtent cher à importer. À titre d'exemple, un repas léger dans un restaurant bon marché coûtera en moyenne 10$ à 20$. 30$ à 40$ pour des restaurants plus haut de gamme.

Quel moyens de transport ?

À Hawaii, l'avion assure largement la liaison interne. Par exemple, un vol aller-retour entre l'île d'Oahu et celle de Maui s'élèvera à 150$. Solution alternative : le ferry, où un aller simple entre Maui et Molokai coûtera 66$. À terre, le réseau de bus peut s'avérer pratique et une voiture de location, à un prix abordable, pourra offrir une plus grande mobilité.

Où se loger ?

Question logement, il y en a pour tous les types. Il faut savoir que deux éléments jouent sur leurs prix : la saison et le taux de remplissage. À titre d'information, les campings se présentent logiquement comme l'alternative la plus économique, entre 5$ et 30$ par personne selon l'emplacement. À Oahu, certains sont même gratuits ! Les prix moyens dans des bed & breakfast peuvent débuter à 65$ la chambre double, même si la moyenne s'élève davantage à 120$.

À Oahu se trouve également le Pata Sudaka Surf Camp, qui propose une offre complète mettant l'accent sur le surf.

Formalités administratives

Comme pour les États-Unis, dont l'état d'Hawaii fait partie, les mesures de sécurité concernant les formations d'entrée sont devenus strictes. Il est donc nécessaire avant d'entreprendre ce voyage de se renseigner sur les dernières mesures. Vous pouvez consulter le site du Guide du Routard pour en savoir plus

Où surfer ?

Tout le monde y trouvera son compte.

Oahu

North Shore.
À Oahu, vous trouverez le North Shore qu'on ne présente plus, avec sa multitude de spots tous aussi puissants les uns que les autres. Notamment avec le Seven Mile Miracle, ses 11 kilomètres de plages qui s'étendent de Sunset à Haleiwa et plus d'une trentaine de vagues se succèdent : beachbreaks, reefs, pointbreaks, vagues à tubes, vagues à airs. Et puis l'incontournable Waikiki, au sud de l'île.

Maui

Maui.
Vous trouverez alors le spot de Breakwall accessibles à tous niveaux. Tout comme Kihei, une jolie vague parfaite pour le longboard. Pour les plus téméraires, il y a une vague plus solide et creuse à Ho'okipa

Big Island

Big Island.
Sur Big Island, il sera nécessaire de focaliser sur les côtes nord et ouest lors de l'hiver pour trouver de quoi glisser. Certains des spots sont moins accessibles mais vous trouverez votre compte.

Que faire à côté ?

Sur le littoral comme à l'intérieur des terres, les activités hors-surf ne manquent pas. Kite, snorkelling, voile... Des sorties nautiques aussi diverses que variées s'offrent à vous. Pour ce qui est terrestre, la randonnée fait partie des incontournables, tout comme la visite de parcs. 

>> Pour approfondir :

France Diplomatie // Guide du routard.

>> Photo à la une : Damien Poullenot.

  
Mots clés : hawaii, surf, destination du mois, north shore | Ce contenu a été lu 4518 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 30/11/2021
Dans un bon jour, le spot a dévoilé l'une de ses plus belles droites.
Surf | Le 11/11/2021
Sur la droite tubulaire, le recordman de victoires sur le CT imposait son surf divin en janvier 2016.
Surf | Le 05/11/2021
Jack Freestone et Bettylou Sakura Johnson s'entraînent à la maison sur le spot du prochain Challenger Serie.