XXL - Enorme session à Mavericks cette semaine

- @oceansurfreport -
© Nikki Brooks

Des vagues monstrueuses, certaines atteignant presque les 20 mètres, ont déroulé sur le spot de Mavericks jeudi dernier dans la Half Moon Bay. Les prévisionnistes du Mavericks Challenge avaient décidé plus tôt dans la semaine que les conditions durant ce méga-swell serait trop compliquées à gérer pour le contest. La session leur aura donné raison avec seulement deux vagues surfées à 10 heures du matin avant que le vent ne tourne à l'onshore un peu plus tard.

"On attendait un gros swell aujourd'hui, et il dépasse nos espérances " a commenté Wallis de l'équipe du Mavericks Challenge. "On a reçu des infos des surfeurs qui sont à l'eau, ils voient apparemment passer des sets entre 10 et 20 mètres. Certains d'entre eux ont essayé de partir dessus, ça a l'air gros et méchant."

Le chargeur Jamie Williams checkait Mavericks depuis la côte à Princeton-by-the-Sea ce jeudi matin et commentait sur les conditions difficiles : "C'est presque ce genre de journée où l'on pourrait mourir en essayant simplement de rejoindre le spot à la rame".  Après avoir échoué à passer la barre, Williams avait été récupéré par un jet et amené au line-up mais après deux wipe-outs brutaux, le big wave surfeur avait décidé d'avorter cette session.

En attendant les organisateurs du Mavericks Challenge continuent d'évaluer la possibilité de lancer le contest. La fenêtre se fermera le 28 février prochain. 


       
Mots clés : mavericks, half moon bay, session xxl | Ce contenu a été lu 9858 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Région | Le 15/01/2022
Tout y est plus brut, mais cela n'empêche pas à certaines sessions d'être complètement épiques.
XXL | Le 12/01/2022
Qu'est ce qui pousse quelqu'un à droper un mur de plusieurs mètres ?
Interview | Le 25/12/2021
Le surfeur basque, parti en pèlerinage à Mavericks à l'hiver 2012, revient sur une performance qui s'inscrit dans la légende du surf de gros.