XXL - Le Nazaré Challenge trop dangereux ?

Risque VS récompense

Laetitia - @oceansurfreport - jeudi 22 décembre 2016 à 17h34

Il y a deux jours était lancé le Nazaré Challenge, le premier évènement historique du Big Wave Tour à Praia do Norte au Portugal. Avec des vagues de 10 mètres et plus, le spectacle était garanti. Jamie Mitchell, le fougueux australien, a remporté cette étape inédite avec les honneurs. Mais depuis 24h, certains big wave riders se sont exprimés sur le web pour remettre en cause la légitimité de l’évènement. Le téméraire leader actuel du classement Grant Twiggy Baker s’est dit effrayé des conditions sur son compte instagram :


"La journée d’hier a été assez unique dans ma carrière de surfeur : devoir prendre un shorebreak d’au moins 6 mètres et essayer d’avoir deux vagues en une heure pour un event WSL était fou. La vague de Nazaré est incroyable, aussi exigeante que belle comme beaucoup d’autres grosses vagues que j’ai pu surfer mais les dangers que cela implique surpassent la récompense. Les 20 à 30 minutes que l’on passe à l’arrière du jet dans chaque série, à s’accrocher de toutes ses forces alors qu’on fonce vers une mousse de 3 mètres, représentent l’une des expériences les plus terrifiantes que j’ai pu vivre. C’est quelque chose que je ne me vois pas refaire. La water safety a fait un job fantastique, un merci particulier à eux. Jamie Mitchell a gagné, et j’espère que tous les blessés vont vite récupérer. #risqueVSrécompense"

Grant Baker n’est pas le seul à s’être interrogé sur les risques de la compétition. Damien Hobgood a lui aussi fait part de ses doutes à Surfing Magazine. A l’arrière du jet de Garrett McNamara après avoir pris une vague, lui et le conducteur américain se sont fait engloutir par une montagne d’eau projetant le surfeur dans la ‘Death Zone’, heurté par le jet au passage. Après avoir encaissé quatre autres vagues sur la tête, Hobgood finit par être récupéré par Abe Lerner : "Je finissais par voir des étoiles au moment où il m’a ramené sur la plage, je me suis juste dit ‘C’est fini pour moi’." Damien n’a pas été le seul à subir les conséquences de Nazaré : "Tom Butler a eu l’oreille coupée en deux et je crois qu’il a avalé pas mal d’eau aussi, je ne suis pas sûr" rapporte-t-il. "Will Skudin est arrivé sur la plage complètement déboussolé, il a raconté qu’il avait pris la pire boite de sa vie, il a cru qu’il allait perdre conscience. Je crois que Nic Lamb a eu une commotion cérébrale." De l’avis de ces deux big wave surfeurs d’expérience, le Nazaré Challenge 2016 pourrait bien être leur seul et unique passage à Praia do Norte.

Crédits photo © WSL / Laurent Masurel

Mots clés : nazare challenge, praia do norte, danger | Ce contenu a été lu 33438 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 28/12/2016
Le britannique est sorti de l'hôpital
Jeu Concours
HIREC
Une caméra Lynx 730 à gagner !