Contests - "Iles fortunées" : quand Tim Bonython pose son oeil avisé sur Quemao

Des images de haut niveau inédites du spot canarien, à l'occasion et en marge du Quemao Class.

- @oceansurfreport -

Nous avions suivi le lancement du Quemao Class, le 30 décembre dernier aux Canaries, qui avait clôturé l'année surf et bodyboard en beauté.

Remportée par Natxo Gonzalez en surf et Lionel Medina en bodyboard, l'édition avait vu s'affronter nombre de pointures dans les deux disciplines, sur des vagues qui n'avaient rien à envier à nulle autre île volcanique. L'événement, à suivre pour les absents sur les réseaux sociaux, avait été retranscrit en images dans une série d'édits vidéos où les meilleures vagues et l'ambiance générale étaient dépeintes. 

Ce que nous ne savions pas en revanche, c'est que le vidéaste Tim Bonython, pointure dans le milieu vidéo du surf, était aussi sur place. Le résultat de sa venue, on le découvre aujourd'hui dans "Islas Afortunadas" - Fire Island (îles fortunées - île de feu). 20 minutes de son regard avisé sur la vague de Quemao, l'île de Lanzarote et bien sûr le Quemao Class.

"On a de bonnes houles dans l'année, de très bonnes, mais seulement quelques-unes, il faut se concentrer sur celles-là", explique le chargeur local Manuel Lezcano au micro de Tim. Celui-ci raconte sa vision du lieu, la grosse communauté de bodyboard aux Canaries, la cohabitation entre surfeurs et bodyboadeurs au peak ou encore la jeunesse à garder à l'oeil. Car comme ailleurs, le niveau de la vague et de ses rideurs vient avec son lot d'inspiration, pour des plus jeunes en passe de se faire un nom dans le milieu. Le cas par exemple du jeune Dylan Donegan, 13 ans et déjà dans le tube de Quemao.


Le voyage, surprenant de la part de Tim qui se concentre surtout sur le surf de gros, a été bénéfique, comme le témoigne ce dernier en légende de ces images. "Je suis un Australien qui pensait que les grosses vagues de Nazaré étaient le seul spot de l'Atlantique qui pouvait m'exciter en raison du surf monstrueux qu'il fabrique. Mais lorsque je suis allé sur ce groupe d'îles, j'ai réalisé qu'il y avait beaucoup plus à découvrir dans le domaine des grosses vagues.

"Islas Afortunadas" - Fire Island fait partie d'une série d'îles volcaniques où l'on trouve de sérieuses vagues en slab qui ne sont vraiment de classe mondiale que si l'on a le courage de les surfer. Principalement constituées de reefbreaks, les slabs de Fire Island ne sont pas faits pour les débutants."

- Vidéo par Tim Bonython - 

> Retrouvez plus d'articles au sujet du Quemao Class



       
Mots clés : tim bonython, quemao, la santa, atlantique, canaries, manuel lezcano, dylan donegan, lanzarote, quemao class | Ce contenu a été lu 2804 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 27/12/2021
Ce 18 novembre 2021 fait partie de ces sessions parfaites qui marquent le surf.
XXL | Le 01/10/2021
Nombre de compétiteurs du Red Bull Cape Fear avaient fait le déplacement pour le premier swell hivernal du spot.
Surf | Le 24/09/2021
"C'était quatre jours épiques de surf avec rien en dessous de trois mètres. Teahupo'o a certainement montré les dents".
Jeu Concours
FCS
Remportez une dérive longboard FCS x Kelia Moniz et un bikini Roxy