Surf - Mavericks, retour en images sur une saison riche

Le chargeur Jojo Roper a combiné les images de 2021-2022 en Californie.

- @oceansurfreport -

Le chargeur californien Jojo Roper n'a pas chômé cet hiver, à en juger par cet édit sur sa saison 2021-2022. Une saison différente de celle de l'année dernière, car à l'inverse des vagues interminables et des grosses journées de 2020-2021, cette année Mavericks s'est davantage caractérisée plus par plein de "petites" journées.

Le surfeur originaire de San Diego nous rappelle quand même le fameux dicton : « Il n'y a pas de petit Mavericks ». La vague reste complexe et difficile, peu importe sa taille, qui dans tous les cas reste bien au-dessus de la moyenne. Au fil de la saison, certaines sessions se sont démarquées plus que d'autres, à l'image de la session à la rame très propre en janvier ou encore la session observée courant mars, où la foule avait déserté le spot, le laissant libre à seulement quelques surfeurs habitués.

Même si la saison hivernale touche à sa fin, une houle printanière devrait se profiler sur la Californie au cours de la semaine, éveillant une dernière fois le spot de gros. 

- Vidéo par Nico Campagna (@nlcphoto) - 
> Retrouvez plus de vidéos de Jojo Roper 


              
Mots clés : jojo roper, maverick's, l'hiver 2021-2022, californie, édit | Ce contenu a été lu 1685 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 17/02/2022
"Quand Rafael m'a mis sur cette vague j'ai lâché plus tôt que d'habitude pour essayer d'aller un peu plus profond."
XXL | Le 05/12/2017
À plus de 150 kms des côtes californiennes