Surf - Mexican Barrels

Chargeurs de l'extrĂŞme

- @oceansurfreport -

Représentez-vous la côte près de Pascuales au Mexique : des champs d’herbe verte à perte de vue, des palmiers qui s’agitent dans le vent et des plages au sable noir orientées parfaitement pour accueillir le moindre swell venu du Sud. A première vue, c’est le paradis sur terre pour n’importe quel surfeur. La réalité est bien différente, et les vagues peuvent faire trembler le plus intrépide des chargeurs.

« C’est le Mexique dans ce qu’il a de plus brut, et les vagues sont dangereuses » explique Koa Smith, qui s’y est récemment rendu avec les chargeurs hawaiiens Billy Kemper et Koa Rothman. Après évaluation des prévisions, l’équipe attendait des barrels de 2.5 à 3 mètres. Mais Pascuales a le charme pour amplifier n’importe quelle houle, et à l’arrivée du swell venu du Sud, il s’était transformé en murs de 6 à 9 mètres de beachbreak imprévisible.  

« A chaque wipe-out là bas, tu sais que ça peut devenir très sérieux » raconte Rothman. « J’ai été retenu plusieurs fois au fond, et je me suis dit « Si je dois encore en prendre une sur la tête, je ne vais pas m’en sortir vivant » et le jet ski est arrivé à temps. C’est dur de continuer à surfer après ça, mais ensuite tu prends le temps de regarder et tu vois les plus beaux barrels de ta vie, et tu y repars. »

Si vous ne visualisez pas la vidéo, cliquez ici

Mots clés : mexique, pascuales, barrel, surf, sand, and, fury, billy, kemper, koa, rothman, koa, smith | Ce contenu a été lu 4516 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 01/09/2020
Partir toujours plus deep, rester enfermé le plus longtemps possible, sortir au dernier moment.
Surf | Le 11/07/2020
Le surfeur sud-af' nous montre l'Ă©tendue de son talent lors d'un trip au Mexique.
Environnement | Le 01/07/2020
Une catastrophe environnementale qui dure depuis des années.
Jeu Concours
FCS
Jouez et remportez le nouveau FCSII H4 !