Surf - Surfer une vague statique au coeur de Montréal

Le phénomène des ondes stationnaires continuent de s'emparer de certaines des plus grandes villes du globe.

- @oceansurfreport -
Munich, Tel-Aviv et désormais Montréal : le phénomène des vagues statiques s'empare de certaines des plus grandes villes du globe. Ce 31 janvier dernier et par -7°c, Orion Miller s'est jeté à l'eau au cœur de la deuxième ville la plus peuplée du Canada. Habitat 67, c'est le nom donné à cette onde statique pas comme les autres, générée par le puissant courant Sainte-Marie qui est ralenti en ce point par la configuration du fond rocheux, provoquant ainsi un phénomène de ressaut hydraulique stationnaire.

Vague statique ?

Les vagues statiques et les vagues créées par la houle sont deux phénomènes contradictoires. En rivière, l'eau se déplace et les ondes sont statiques tandis que dans l'océan, le plan d'eau est "immobile" et les ondes qui se hâtent vers le rivage. Ainsi, lorsqu'un rocher modifie le fond d'une rivière en eau vive, l'écoulement d'eau façonnera une vague statique. Et lorsque le débit est suffisant, cette pratique du surf à contre-courant peut durer plusieurs minutes.

>> Réalisation : Ben Zion Jackson

     
Mots clés : montréal, vague statique, vague de rivière, québec | Ce contenu a été lu 3579 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 17/07/2020
Le phénomène des ondes stationnaires continue de s'emparer de certaines des plus grandes villes du globe.
Surf | Le 09/11/2019
"Avoir été capable de surfer une vague aussi longtemps avait retenu mon attention. 20 ans plus tard, cela m'attire toujours autant."
Jeu Concours
FCS
Jouez et remportez le nouveau FCSII H4 !