Surf - Portugal : haute terre de surf

Cet Out Front célèbre les vagues, les locaux ou les étrangers qui ne cessent de forger l'identité surf du pays.

- @oceansurfreport -

  Surfline a récemment sorti un nouvel épisode de sa série Out Front, au Portugal cette fois. Le travail des cinéastes locaux, qui documentent les sessions surf qui ont lieu près de chez eux, est rassemblé dans ces petits films qui en immortalisent les plus beaux moments. Il s'agit de célébrer les communautés surf à travers le monde en mettant en lumière les vagues qui font leur renommée, ainsi que la culture et les surfeurs locaux qui en font l'identité. 

Cet Out Front célèbre autant les vagues portugaises que les surfeurs qui sont dessus. Vous serez frappés par l'extrême diversité des vagues que le Portugal abrite et par les performances des surfeurs présents dans cette vidéo. Parmi eux vous retrouverez Nic Von Rupp, Guilherme Fonseca, João Guedes, João Maria Mendonça, Gabriel Sampaio, António Silva, Aritz Aranburu, Leon Glatzer, Pierre Louis Costes, Kanoa Igarashi, Frederico Morais, Lucas Chumbo, Maya Gabeira...


La scène surf portugaise a vu naître des parcours individuels, des trajectoires singulières mais aussi de nombreuses communautés locales. Le Portugal fait partie des pays européens qui offrent le plus de diversité en terme de spots. Il abrite de nombreuses vagues de classe mondiale, et Surfline le prouve de cette manière : «  Ce qui était autrefois la vague la plus célèbre du pays, le puissant pointbreak de Coxos, n'est même plus mentionné. C'est dire à quel point les autres spots sont bons. » Depuis, les surfeurs locaux et étrangers ont exploré les côtes et sont tombés sur des pépites.



La situation géographique du Portugal explique en partie ce qui va suivre. Situé à l'extrême ouest du continent, la place que ce pays occupe en Europe est particulière. Il a pendant longtemps été le point de départ de voyages maritimes d'exploration. Les surfeurs leur ont emboîté le pas, ils sont partis sillonner leurs côtes à la recherche des merveilles océanes qu'elles abritent.

L'eau y est tempérée et les vagues cassent puissamment et régulièrement sur des récifs solides ou des bancs de sable compacts. Les spots sont d'une grande qualité et les houles qui les réveillent très fréquentes. La conjugaison de tous ces éléments font du Portugal l'une des destinations les plus appréciées des surfeurs. 



Certains spots plus que d'autres ont écrit l'histoire surf du pays. Même si son potentiel a mis du temps à être décelé, il y a Nazaré qui n'est autre que la plus grosse vague du monde. Il y a aussi Cave, connu pour être l'un des slabs les plus sanguinaires de la planète. Ribeira D'Ilhas et sa succession de reefs variés est un spot extrêmement régulier qui en fait un lieu de compétition privilégié. Puis il y a Supertubos, vague de classe mondiale considérée comme le meilleur beachbreak du pays qui offre des tubes longs et massifs lorsque le vent vient du nord-est et que la houle est orientée sud.

Madère et les Açores, deux archipels sous gouvernance portugaise, offrent aussi une grande diversité de spots : beachbreaks, pointbreaks, reefbreaks, slabs, droites et gauches... On peut y surfer tout au long de l'année, même si l'hiver et l'automne restent les meilleures saisons. 



Le Portugal est constitué de près de 1800 kilomètres de côtes. Son plateau continental étroit fait que la houle rentre sans perdre de sa vitesse sur les nombreux reefsbreaks et beachbreaks qui jouxtent les côtes. Les houles ouest et nord-ouest sont constantes de l'automne au printemps et les côtes sont souvent touchées par les houles de vent d'été et les petites houles venant du large. On peut donc y surfer tout au long de l'année, dans un climat très tempéré. 

Dans les années 1960, ils ne sont qu'une petite poignée de locaux à y surfer, parfois rejoints par quelques étrangers un peu aventuriers. Ce n'est qu'en 1976 que Surfer Magazine publie son premier reportage sur le Portugal. Les surfeurs commencent alors à y débarquer du monde entier. 1977 est marquée par la toute première compétition qui a lieu à Ribeira d'Ilhas. Le pays ne tarde pas à devenir un lieu privilégié des circuits de compétition tels que l'EPSA à son époque, le WQS, le WCT... 

Par Ondine Wislez Pons   

- Vidéo par Luís “Ben” de Sá -

> Consulter d'autres vidéos Out front 


         
Mots clés : out front, portugal, surfline, nazaré, cave, ribeira d'ilhas, supertubos, madère, açores | Ce contenu a été lu 4166 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Région | Le 14/08/2022
Tout y est plus brut, mais cela n'empêche pas à certaines sessions d'être complètement épiques.
Surf | Le 29/01/2022
On y trouve plus d'une vingtaine de spots, assurant un surf constant et varié tout au long de l'année.
Région | Le 23/12/2021
La deuxième plus grande île de l'archipel d'Hawaii offre nombre d'opportunités de glisse, pour tous les goûts.