Surf - Résilience à G-Land, 25 ans après un séisme meurtrier

L'ancien pensionnaire du CT Rob Bain retourne à Java après avoir vécu un drame en 2004.

- @oceansurfreport -
3 juin 1994. Il est 2h45 du matin lorsque Java est frappée par un séisme de magnitude 7.2, sortant brusquement l'ancien surfeur professionnel Rob Bain de son sommeil. L'ancien pensionnaire du Championship Tour, alors en trip, ne se doute alors pas de l'ampleur du phénomène qui touche l'île indonésienne. Le séisme déclenche un tsunami sans précédent qui parcourt plus de 300 kilomètres en moins d'une heure et dévaste une majeure partie de l'est de Java. Dans l'obscurité totale, Rob parvient à sauver sa peau, comme ses compagnons de voyage logeant au cœur du surf camp de G-Land. Ce qui n'est pas le cas des 200 personnes décédées ce jour-là.

Cet épisode marque un tournant dans la vie du goofyfooter australien. 25 ans après le drame, Rob a décidé de vaincre ses vieux démons en empruntant le chemin de la résilience accompagné de son fils, Billy. La résilience, un terme qui symbolise comme la capacité à triompher des différents traumatismes qu'une personne a subi, selon le neurologue bordelais Boris Cyrulnik.

L'idée initiale : retourner sur les lieux, se remémorer, surmonter le choc et scorer.

>> Réalisation : O'Neill Australie 

   
Mots clés : rob bain, g-land, indonésie, java | Ce contenu a été lu 2739 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 08/03/2015
Expérience de mort imminente
Surf | Le 07/11/2019
"Un mirage, une invraisemblance, où serait-ce la plus belle découverte de ces vingt dernières années ?"
Jeu Concours
VUARNET
Trois paires de lunettes Vuarnet à gagner !