Surf - ''Close to the Water'' : l'art de surfer un matelas pneumatique

"C'est amusant, on ne peut pas avoir de mauvaises vagues sur un surf mat."

- @oceansurfreport -


C'est une matinée froide, venteuse et pluvieuse au milieu de l'hiver. Tim Ciasto, un filmmaker originaire de Suède, attendait sur un parking surplombant un spot de repli situé sur la côte nord des Cornouailles, en Angleterre. C'est là qu'il a rencontré Demi Taylor, un véritable personnage.

Demi est auteur de nombreux articles sur le surf pour la presse britannique, et a co-écrit plusieurs livres sur le voyage et la culture du surf. Directrice du prestigieux London Surf Film Festival, elle est surtout surfeuse, mais pas comme les autres. Si elle n'hésite pas à s'emparer d'un shortboard ou d'un longboard selon les conditions, c'est sur un surf mat, un matelas pneumatique particulier et sous-gonflé, qu'elle prend le plus de plaisir.

"C'est amusant, on ne peut pas avoir de mauvaises vagues sur un surf mat. On sourie tout le temps", raconte Demi. Rendu populaire dans les années 60, le surf mat a surtout été démocratisé par le Californien George Greenough. S'il a petit-à-petit disparu des line-ups après l'apparition du bodyboard au début des années 70, le surf mat existe toujours. Puisque dans toutes pratiques, il existe encore des irréductibles. Et Demi Taylor est de ceux-là.

Réalisation : Tim Ciasto

   
Mots clés : surf mat, angleterre, cornouailles, matelas surf, demi taylor | Ce contenu a été lu 6126 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Waterman | Le 26/07/2012
Freestyle
Environnement | Le 04/09/2020
Le contraste entre l'optimisme permanent des jeunes Britanniques et la réalité parfois moins idyllique du surf en Europe.
Jeu Concours
Jouez et remportez la combinaison Hyperfreak 4/3 !
O'NEILL