XXL - ''Sessions'' : En immersion avec Kai Lenny et Lucas Chumbo pendant le swell Epsilon à Nazaré

Le Jour-J.

- @oceansurfreport -


On l'évoquait hier pour introduire la dernière vidéo de l'Italien Leonardo Fioravanti : chaque surfeur a vécu une expérience différente lors de la tempête Epsilon, considérée comme un des plus gros swells de la décennie. L'effervescence a réellement commencé le lundi 26 octobre, lorsque cet ex-ouragan tropical, qui tournait autour de l'Atlantique depuis des semaines, a finalement mis le cap sur l'Europe. Les modèles météorologiques ont laissé apparaître des traînées rouge, violettes puis noires. Les premières rentrées de houle se sont révélées prometteuses et les vents favorables ont petit-à-petit lissé le plan d'eau. Bref, sur le papier, tout semblait s'aligner à la perfection.

Les premières images de cette houle sont venues d'Irlande avec la bombe de Conor Maguire à Mullaghmore. Puis l'influence d'Epsilon a longé la façade atlantique de l'Europe pour concentrer ses forces sur Nazaré et son canyon qui maximise les effets du swell. 48 heures avant le Jour-J, Kai Lenny était chez lui à Hawaï, dans l'attente de savoir s'il pouvait prendre un vol direct pour le Portugal malgré les restrictions sanitaires liées aux Covid-19.

On sait que l'Hawaïen est un waterman absolu. On connaît désormais ses facultés à tirer son épingle du jeu, lui qui a rassemblé frénétiquement toutes les lettres et signatures officielles possibles pour ne pas se faire refouler à l'aéroport de Lisbonne et scorer. "Les étoiles étaient alignées", raconte les équipes de Red Bull.

Pour des réalisateurs comme le filmmaker français Alex Laurel qui, avec son équipe, a capturé les instants de vie qui ont précédé la session XXL de Nazaré, la houle d'Epsilon a suscité une vive inquiétude. Lorsque les vagues Nazaré prennent cette ampleur, le line-up est souvent enveloppé d'un épais brouillard, rendant les images presque inutiles. Ce fut le cas en janvier 2018, lorsque Hugo Vau a pris, de l'avis de Garrett McNamara, "la plus grosse vague jamais surfée" (voir ci-dessous).


Mais cette fois, la brume de mer a épargné Praia do Norte. Le 29 octobre dernier aux alentours de midi, la brume matinale qui planait sur Nazaré s'était dissipée et le ciel s'est radicalement éclairci. Suffisamment pour apprécier pleinement le spectacle offert par les nombreux équipages à l'eau dont Justine Dupont bien-sûr, ainsi que Kai Lenny et son binôme actuel, le Brésilien Lucas Chumbo. Immersion.

Réalisation : Alex Laurel
Photo à la une : ©MATHIEU PELIKAN, SIAM IMAGES

Mots clés : kai lenny, lucas chumbo, alex laurel, red bull, nazaré, portugal, xxl, praia do norte | Ce contenu a été lu 5220 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 04/12/2020
La première houle de la saison a réveillé l'archipel hawaïen. À Peahi, c'était gros, très gros.
Waterman | Le 18/11/2020
La série tant attendue sur le waterman hawaïen est désormais disponible en intégralité.
XXL | Le 02/10/2020
Petit frère n'a qu'un souhait devenir grand.