XXL - Laurie Towner, portrait d'un big wave rider pas comme les autres

- @oceansurfreport -

Chargeur australien et accessoirement doublure du personnage Johnny Utah dans le dernier Point Break, Laurie Towner est un personnage bien à part dans le monde du surf dont la carrière a été plutôt chaotique ces derniers mois. Avant de s'attaquer au big wave riding, il était un supergrom australien comme les autres. Sponsorisé par Billabong à l'âge de 11 ans, Laurie a enchaîné les victoires avant de se voir proposer par son sponsor de se tourner complètement vers le surf de gros. Avant l'âge de 27 ans, le surfeur avait tout accompli ou presque dans ce domaine. En 2014, alors qu'il vivait l'un des années les plus prolifiques de sa carrière, Billabong a mis fin à son contrat. "J'avais fait plusieurs couv' cette année là" raconte-t-il, "et je pensais que tout allait bien et bang, c'était fini. Ca a été un choc."

Avec la naissance proche de sa petite fille et un crédit à rembourser, cette perte soudaine de sponsor a mis Laurie dans une situation difficile. "J'ai contacté plusieurs marques en leur proposant d'intégrer leur team, j'étais au pic de ma carrière mais ils n'ont pas montré plus d'intérêt que ça, et j'ai perdu moi-même la volonté."

Dans ce documentaire Gary Parker explore donc les différentes facettes du surfeur australien sans pourtant trop s'intéresser à son ancienne carrière mais en faisant plutôt un focus sur sa nouvelle vie : faire vivre sa famille, expérimenter la solitude, et une réminiscence de sa vie d'avant avec quelques scènes puissantes de surf de gros.
 
Mots clés : laurie towner, big wave surfing, portrait | Ce contenu a été lu 2133 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Jeu Concours
Winklecard
Gagnez une planche sur mesure !