Autres - Fuerteventura Pâques 2010

- @oceansurfreport -
Fuerteventura, Iles Canaries (04/05) - Une petite envie d’évasion se fait sentir. Encore étudiant, la destination la plus dépaysante à un coût raisonnable reste les Canaries. Direction Fuerteventura avec ma copine pour les vacances de Pâques. Bon plan : chercher à partir depuis Bilbao, les vols intra Espagne sont beaucoup moins cher. De plus pour l’appartement, cherchez sur les sites de location Anglais. Ils proposent beaucoup plus de choix et des tarifs meilleur marché. Les premiers jours sont assez flat, notre appartement se trouve à Cotillo avec au programme baignade dans les lagons… Ce sera l’activité durant les 4 premiers jours. Les balades dans le petit village de pêcheur sont très agréables. Le vent on shore à Cottillo passe off shore à Corralejo. Sur ce spot, nous attend une petite houle de 1m. Pas fameux mais cela fait du bien de se caler une première petite session au spot du port. Un petit invert en fin de vague et je touche le fond me rappelant que ce n’est pas du sable comme dans les Landes. Le jour suivant, une houle de 2m50 rentre sur tout le North Shore et sature par un vent de nord qui rend la plupart des spots comme Bubble insurfable. Seul Punta Gorda nous révèle tout son potentiel. Les jours suivants une alternance de houle d’ouest, avec ou sans vent, rythmera la suite du trip de 80cm à 2m50. La houle est orientée parfaitement pour Cotillo Beach. De bonnes sessions dans une eau chaude, trois au pic, dépaysement assuré. Seul problème Cotillo sature et ferme. Jusqu’au jour où un matin, en se levant, un bon gros off shore souffle avec un petit mètre cinquante à 4 au peak. Cela fait plaisir et tout le monde se gave. Un paysage désert, des volcans à perte de vue, pas un brin de végétation. Une ambiance lunaire où l’eau est chaude, turquoise et l'île pas surpeuplée. Les locaux de Fuerteventura sont super sympas, aucun soucis si on les respectent. Tout le nord de l’île offre un potentiel de vagues impressionnant qui permettent de surfer tous les jours. Un conseil, n’oubliez pas que la meilleure période reste l’hiver mais que les conditions sont bonnes jusqu’à Pâques. Peu de surf l’été car le vent soufle fort et la houle est très peu consistante. Fueeté est une destination hors pair pour aller faire la fête au pays où la Dorada et les anglaises coulent à flot. Je vous conseille Corralejo pour cela. Merci à Jean Luc de chez Adishatz qui me soutient avec la marque ADZ et Gontrand d’OGM Bodyboard Pro shop à Capbreton Bon trip à tous. Adishatz. Texte : Salmon Jérémy. Crédit photos : Sutra Marine. Powered by Christophe
Mots clés : fuerteventura, paques, 2010 | Ce contenu a été lu 1925 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Bodyboard | Le 26/02/2022
Une vague massive et puissante sur laquelle Salomon Moore a produit un max d'action.
Environnement | Le 30/11/2021
L'agrandissement du port de Corralejo pourrait signifier la disparition d'au moins deux vagues au nord de l'île.
Voyages | Le 30/01/2020
Quatre heures de vol pour réunir tous les ingrédients d'un surf trip idéal.
Jeu Concours
FCS
Remportez une dérive longboard FCS x Kelia Moniz et un bikini Roxy