Autres - Le leash est-il votre ami ?

Un accessoire Ă  double tranchant

- @oceansurfreport -

Les Français deviennent de plus en plus accros au surf, un sport qui demande une bonne condition physique et un certain entrainement. Plusieurs accessoires sont nécessaires pour le pratiquer au mieux dont le leash ou « laisse » en français. Cette corde accrochée à la planche permet au rideur de ne pas perdre sa board durant la session. Mais ce système très pratique peut parfois être à la base de blessures et d’accidents.

Le leash tout une histoire :

C’est Georges Hennebutte, un des célèbres tontons surfeurs, qui décide en 1958 de relier la planche au surfeur. Mais il ne déposa pas de brevet, seulement une enveloppe Soleau pour son invention « fil à la patte ». Le leash reviendra quelques années plus tard sur les côtes françaises mais cette fois breveté par les Etats-Unis. Pat O’neill, un Américain de Santa Cruz, affirme être l’inventeur du leash de surf. Les premiers leashs qu’il mis en vente étaient réalisés avec des tubes chirurgicaux. Petit à petit l’accessoire se répend dans le monde entier et le leash est désormais en Uréthane.


Même si certains considèrent le leash comme un accessoire superflu celui-ci présente tout de même certains avantages. Avec un leash, la planche ne part jamais bien loin après une chute ou une grosse série et il évite au surfeur de se fatiguer en faisant des allers-retours à la nage jusqu'à la plage pour récupérer sa board. Aussi, il permet au rideur de se raccrocher à sa planche en cas de problème ce qui explique que les noyades en surf sont peu fréquentes. Cependant, le leash ne présente pas que des avantages et pour limiter les risques liés à l’utilisation de celui-ci certaines règles sont à respecter notamment celle de l’accrocher correctement. Le système peut être à l’origine de blessures de la main. En effet, quand le surfeur tombe il récupère parfois sa planche en enroulant le leash autour de sa main mais la force exercée par les vagues peut provoquer des fractures voire l’arrachement d’une ou plusieurs phalanges. La fédération européenne des services d’urgence de la main (FESUM) recense environ une vingtaine d’amputations des doigts chaque année.

Quelques accidents liés au leash :

Le leash est très pratique et efficace en cas de chute mais peut s’avérer très dangereux dans certains cas. Certaines personnes sont mêmes mortes à cause de cet accessoire. Une jeune suédoise venue profiter des vagues de la Cote Basque s’est retrouvée aux urgences du centre hospitalier de Bayonne un doigt broyé par le leash de sa planche : une amputation a dû être effectuée. Aussi, en novembre 2010 sur le spot de Rockaway Beach un jeune surfeur s’était retrouvé coincé sous l’eau à cause de son leash pris dans un poteau de la jetée. Le malheureux est décédé quelques heures après avoir été récupéré. Mais l’événement qui a marqué le plus la communauté surfistique est bien la mort du big wave rider hawaiien Mark Foo en 1994. Le surfeur serait mort noyé à cause de son leash qui était resté coincé dans les rochers. Mike Parsons, un de ces amis, affirme avoir senti la main du surfeur qui tentait surement de remonter à la surface… En vain.

Solution :

Une vingtaine d’amputations par an, un chiffre relativement important qui a alarmé la commission de la sécurité des consommateurs. Celle-ci a réalisé des essais sur une douzaine de modèles de leashs pour comprendre comment ils pouvaient causer de tels traumatismes sur les surfeurs. Cette enquête a également permis de déterminer si le système d’attache permettait de se détacher rapidement de la cheville, dans les rochers par exemple. Ainsi, la CSC a demandé aux pouvoirs publics en juin 2011 de mettre en place un système de recueil des accidents liés aux leash qui va permettre de les analyser et de mettre en place des actions préventives pour y faire face. La CSC conseille également aux pratiquants et plus particulièrement aux débutants d’équiper leurs boards d’un leash et ne jamais tenter de ramener la planche vers eux en enroulant le file autour de leurs doigts.

Le leash apparut depuis un demi siècle dans le monde surfistique est un accessoire devenu indispensable pour les surfeurs même si certains le renient encore. Même s’ils sont devenus indispensables pour les shortboardeurs, de nombreux longboardeurs rejettent l’idée d’en porter en affirmant que le leash peut gêner leur déplacement sur la planche. Mais le port de celui est souvent très fortement conseillé notamment sur les spots de grosses vagues très fréquentés. Cependant, il peut s’avérer dangereux s’il est mal utilisé et peut causé parfois des accidents dangereux voire mortels. Mais la commission de la sécurité des consommateurs s’affaire pour que ces incidents diminuent voire disparaissent complètement et a publié un recueil de lois afin que certaines normes soient respectées par les marques et les consommateurs.

Et vous que pensez vous du leash ? Est-il nécessaire ? Dangereux ? Indispensable ?

Sources:
surf-prévention
kitesurf
sudouest

Mots clés : leash, accessoire, surf, article | Ce contenu a été lu 9860 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs