Bodyboard - Sen No Sen La Salie Pro 2015

Les meilleurs moments

- @oceansurfreport -

Pour cette troisième édition de La Salie Pro les conditions ont été au rendez-vous ! Les gros coefficients de marée ainsi que la météo changeante ont forcé l’organisation à modifier le planning initial : la compétition a duré en effet 2 jours.

Les résultats sont plutôt positifs pour les locaux avec de nombreux quarts de finalistes (Nico Padois, Alex Max Castillo, Martin Mouradian). Les frères Castillo se sont retrouvés dans la même série, dont le cadet Alexandre s’est fait éliminer dans les toutes dernières secondes par le Portugais Hugo Pinheiro. Ils se placent tout de même tous les quatre dans le top 10 de l’épreuve, ce qui est encourageant pour le reste du circuit. Les Marocains sont venus encore une fois en nombre et le vainqueur de la première édition Anas Haddar a brillé tout au long de l’épreuve avec notamment une vague à 9 points durant son quart de finale.

Chez les hommes, on a assisté à une finale Franco-Marocaine, avec Anas Haddar, Brahim Iddouch, le jeune et prometteur breton Mikael Kerlir ainsi que Pierre Louis Costes (vainqueur l’an dernier et sociétaire du club local). L’expérience et la polyvalence ont payé cette fois. En effet avec la marée qui descendait une option au large se dessinait. Pendant que les Marocains et le Breton restaient au bord, Pierre Louis est parti au large tout seul. Choix gagnant car avec une vague à 9 points et une autre à 9,5 points, il réalise le meilleur total de l’épreuve, mettant ses adversaires hors de portée. Le jeune breton Mickael Kerlir s’adjuge la 2ème place, Haddar et Iddouch clôturent le podium.

Chez les filles, la basque Lisa Labadie prise par la pression n’a pas réussi à trouver de bonnes vagues et terminera à la 5ème position, tout comme la locale Anne Cécile Lacoste qui, dans une demie finale très relevée, perd à quelques dixièmes points. La finale fille était composée de l’allemande Alexandra Rinder (championne du monde professionnelle 2014), la Portugaise Teresa Almeida (Championne du monde Amateur 2014), une autre Portugaise Joana Schenker (Championne d’Europe 2014) et la jeune Basque Espagnole Madi Fernandez. C’est la championne d’Europe en titre Joana Schenker qui remporte l’épreuve grâce à une vague à 7,5 pts. L’allemande Rinder finira à la deuxième place suivie par Almeida et Fernandez.

S’en est suivi la remise des prix sous un magnifique coucher de soleil.

Une minute de silence a été respectée pour rendre hommage au jeune Elio, décédé suite à une attaque de requin à La Réunion la semaine dernière. 

Nicolas Padois de l'Ocean Roots Surf Club raconte : « Cette troisième édition a été notre plus grande réussite. Beaucoup de partenaires ont participé à ce succès. La marque Sen no Sen partenaire principale nous a offert des produits et une logistique parfaite et tous les bénévoles du club ont répondu présent. On a bénéficié de supers conditions, même si l’orage en fin d’après-midi a fait fuir les spectateurs et nous a obligé à faire une pause! On a assisté à des phases finales incroyables, et puis avoir de si grands champions sur cette épreuve nous ravit bien évidement. Plus motivés que jamais pour l’année prochaine! Encore un grand Merci aux participants ainsi qu’à la Mairie de la teste pour leur soutien »

Mots clés : sen, no, sen, la, salie, pro, meilleurs, moments | Ce contenu a été lu 3468 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Matos | Le 03/09/2020
Le surfeur basque Paco "Nonsense" se confie sur le retour du style rétro.
Surf | Le 13/08/2020
"Poli, calme et si farouchement déterminé à se faire une place, Soli rêvait de faire le tour du monde."