Business - Quiksilver vers une restructuration financière

-

- @oceansurfreport -

Quiksilver a annoncé aujourd’hui son placement sous la protection de la loi américaine des faillites appelée Chapter 11, après avoir perdu 79% de sa valeur en Bourse en 2015. A la clôture, mardi 8 septembre, l’action était valorisée 44 centimes de dollars (40 centimes d’euros).

La firme australienne n’est pas en faillite pour autant : le fond Oaktree Capital Management (actionnaire majoritaire de Billabong) fournira 157 millions d’euros pour sa restructuration. Cet investissement toujours sujet à l'approbation du tribunal, pose la question de la gestion à long terme des deux entreprises, leaders du marché de l’action sports valorisé à 19 milliards de dollars.

Le financement d’Oaktree a également posé problème en matière de gouvernance : son directeur Matthew Wilson était également cadre chez Billabong jusqu’à cette semaine. Il s’est retiré hier de ses fonctions chez Billabong, évoquant un « conflit d’intérêt ».

La restructuration financière n’impactera pour l’instant que le marché américain : les filiales en Europe et en Asie-Pacifique ne tombent pas sous le joug du fameux « Chapter 11 ».

Le directeur exécutif de Quiksilver Pierre Agnès a déclaré dans un communiqué « avoir pris des mesures difficiles mais nécessaires pour sécuriser le futur de la firme. […] Non seulement nous allons pouvoir satisfaire nos obligations envers les consommateurs, vendeurs et employés mais aussi avoir assez de flexibilité pour faire tourner les opérations américaines et rétablir Quiksilver à sa position de leader dans l’industrie.»

Mots clés : quiksilver, restructuration financiere, faillite, bourse, oaktree capital management, billabong | Ce contenu a été lu 7100 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs