Surf - Filmographie : Leonardo Fioravanti

Plongez dans la filmographie généreuse et qualitative du plus Français des Italiens.

- @oceansurfreport -

Cette période de confinement était l'occasion idéale de se replonger dans la filmographie des surfeurs internationaux, et c'est toujours le cas. Trop souvent tombées dans l'oubli, certaines de leurs réalisations méritent d'être découvertes, regardées encore et encore, malgré le temps qui passe.

Leonardo Fioravanti est à lui seul un modèle de réussite. Bichonné par Quiksilver dès l'âge de 10 ans, Leo devient le premier Italien qualifié sur le CT en 2017 et rêve toujours d'être couronné champion du monde. Au-delà de la compétition, le natif de Rome se retrouve dans le voyage, où des filmeurs l'accompagnent aux quatre coins du globe. Malgré une grave blessure en 2015 lors du Volcom Pipe Pro, lui causant une fracture de deux vertèbres, l'italien revient au meilleur niveau grâce à une motivation inébranlable. 

Un mental d'acier : c'est ce qui caractérise la carrière de cette homme stoppé dans sa progression une nouvelle fois la saison dernière. Après un faux mouvement sur la replaque d'une manoeuvre aérienne à Newcastle (Australie) en quarts de finale d'un QS face à Matt Banting, Leo se luxe l'épaule droite. Si après trois semaines d'immobilisation, il se sent confiant sur son état de santé et signe même une performance à Bali en terminant 9e, un free-surf à The Box (Australie) a finalement raison de la partie supérieure de son bras et le colle hors de l'eau pendant une longue période. Bien évidement intégré à cette filmographie, ne passez pas à côté de "All In The Mind" le documentaire retraçant sa convalescence avant qu'il retrouve son meilleur niveau.

Voici une liste non-exhaustive des meilleures réalisations du plus Français des Italiens

808 -ft. - Oahu, Hawaii - (2020) 

Dans ''808 -ft''Leonardo Fioravanti nous offre un compensé de ses meilleures sessions réalisées sur le North Shore d'Oahu (Hawaii) l'hiver dernier. Un arrêt qu'il fait chaque année puisque l'Italien participe aux multiples contests organisés à cette période de l'année, notamment le Pipe Masters.

Toutes les conditions étaient réunies pour offrir un show sans limite. Aérials, tubes, manœuvres radicales... Leo n'a rien perdu de sa technique et de sa puissance depuis sa blessure. 

Réalisation : Tomo McPherson

All In The Mind - Monde - (2019)

"All in the Mind" est un documentaire qui retrace l'ascension de Leo et le coup d'arrêt de sa saison, l'an passé. Blessé, l'Italien aura dû faire face à ulong combat pour revenir dans l'élite... En passant par sa phase de rééducation au CERS de Capbreton, le travail avec son shaper Christiaan Bradley, son retour à l'eau et son come-back de feu sur le Quiksilver Pro France 2019, où il a signé une honorable demi-finale face au futur vainqueur, Jérémy Florès.

Réalisation : Francesco Thilo Sili 

Balance - Phlippines, Marocco, Indonesia, Ireland (2019)


"Balance", c'est 12 minutes de surf radical où l'on retrouve le Romain en free-surf, des Philippines à l'Irlande en passant par l'Indonésie et le Maroc. Une fois de plus, l'italien prouve qu'il a sa place parmi l'élite mondiale.

Edité et filmé par : Alessio Saraifoger

Homeland - Sardaigne (2018)


En plus d'avoir la manie de parler avec les mains, les Italiens semblent particulièrement fiers de leur pays. "Homeland", c'est l'éloge de Fioravanti au surf méditerranéen dont il est le plus fidèle représentant. L'Italien nous emmène en Sardaigne, cette petite île ravissante davantage connue pour ses randonnées que pour ses vagues. Mais quand tous les astres s'alignent, la "Med" garde ses étrennes pour ceux qui savent déchiffrer sa complexité. 

Irland Strike Mission - Irlande - (2018)


Laissez nous vous raconter l'histoire d'un Basque et d'un Italien qui surfent un slab Irlandais... Aritz Aranburu avait déjà surfé le spot, Leonardo Fioravanti en rêvait. Tout est allé très vite quand le swell s'est annoncée. La frappe serait chirurgicale, mais largement improvisée. Leo a racontera plus tard que les deux compères ont pris leur billet la veille, puis conduit jusqu'à 3h du mat avant de se lever à 6h45 pour la session.

Summer Thrills - Hossegor - (2018) 


Du petit surf d'été qui n'empêche pas Leo Fioravanti de sérieusement s'énerver sur les beachbreaks landais. L'italien parvient à concilier élégance et radicalité dans un surf qu'on apprécie tant. 

Réalisation : Eugenio Barcelloni

Galicia Sessions - 2017 - (Espagne) 


De passage en Galice pour participer au QS de PantinLeonardo Fioravanti a eu l'occasion de surfer sur différents spots de la côte espagnole entre deux séries. Rejoint par Ramzi Boukhiam, les deux surfeurs ont profité des belles conditions, alternant surf sur le rail et envols maîtrisés.

In Bloom - Indonésie - (2016) 


Perfection : c'est ce que nous évoque la vague de Nias, au nord du Sumatra, dans ce court-métrage plutôt engagé. "Une des plus belles sessions de ma vie", avait d'ailleurs glissé à l'époque Leonardo Fioravanti, en rapport au grand nombre de barrels qu'il a sorti ce jour-là. Et même quand c'est plus petit, Leo démontre toute l'étendue de son talent, dans les airs comme sur le rail. 

Filmé par : Isio Noya, Alessio Saraifoger, Gastao Entrudo

Édité par : San Benik

The Arrival - Fidji, France, Salvador - (2016) 


Embarquez avec Léo Fioravanti dans cet édit de 8 minutes made in Quiksilver parfaitement ficelé. Premier arrêt au Fidji accompagné de Kelly avec la découverte, pour l'italien, d'une des plus belles gauches de la planète, Cloudbreak. Deuxième stop dans les Landes, pour collecter des images hallucinantes de la Gravière en feu. Enfin troisième et dernière destination au Salvador où il retrouve en free-surf avec ses deux copains Zeke Lau et Kanoa Igarashi.

Filmé et édité par : Jimmy Graham

La Dolce Vita - Italie - (2015) 


Des slow-motions éclatants sublimés par une bande son parfaitement bien choisi, voici le film de Sebastien Zanella présentant la "vraie vie de Leonardo Fioravanti", d'Hawaii à sa terre natale, Rome. Le surfeur italien revient sur son enfance, à l'époque où il attendait qu'un ferry longe la côte pour pouvoir chevaucher quelques ondes, les deux seules déferlantes de la journée. C'est surement grâce à ses origines que Leo a su forger son mental d'acier qui l'a propulsé jusqu'au meilleur niveau.

Welcome to the Jungle/Young Guns - Indonésie - (2011) 


Bientôt 10 ans que cette sortie retraçant le trip de la team Quiksilver à G-Land est sortie. Et c'est un réel plaisir de redécouvrir les voix et les visages d'une team qui a bien évolué depuis. On retrouve un joli casting puisque figurent Balaram Stack, le Français Maxime Huscenot, Matt BantingJack Robinson, Kanoa Igarashi, Mikey Wright et Leonardo Fioravanti.

Des kids coachés par la légende Tom Caroll mais aussi bizuté par Jérémy Florès et Micky Picon. Ils ont bien fait d'en profiter à l'époque, car désormais égérie de Gucci, le trou capillaire de Leo serait peut-être moins bien passé...

Voir ou revoir :

Filmographie : Kepa Acero
Filmographie : Vincent Duvignac
Filmographie : Lost in the Swell
Filmographie : Arthur Bourbon
Filmographie : Ian Fontaine
Filmographie : Léa Brassy
Filmographie : Damien Castera
Filmographie : Torren Martyn
Filmographie : Gaspard Larsonneur
Filmographie : Adrien Toyon
Filmographie : Lee-Ann Curren
Filmographie : Benjamin Sanchis
Filmographie : Tom et Nelson Cloarec
Fimographie : Marc Lacomare
Filmographie : Tristan Guilbaud
Filmographie : Maxime Huscenot
Filmographie : Charly Quivront

      
Mots clés : léo fioravanti, filmographie, italie, sardaigne, quiksilver | Ce contenu a été lu 2440 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 13/08/2020
L'un des free-surfeurs et réalisateurs les plus talentueux et stylés de sa génération.
Surf | Le 04/08/2020
Entre élégance et radicalité.
Surf | Le 19/07/2020
Quand le chat n'est pas là, les souris dansent.
Jeu Concours
FCS
Jouez et remportez le nouveau FCSII H4 !