Environnement - Ligne THT dans les Landes : une seconde enquête publique est lancée

Une mise à jour du projet controversé "Golfe de Gascogne".

- @oceansurfreport -

En mars dernier, nous faisions le point sur le bras de fer du projet "Golfe de Gascogne". Un projet mené par RTE qui viserait à enterrer quatre lignes haute tension dans les sols Landais, de Seignosse à Benesse-Maremne. Ce dernier entrainant de fait la destruction d'une part de la flore environnante inquiétait aussi pour des raisons de santé publique. Un collectif s'est monté à l'annonce de ce projet pour faire entendre la voix des riverains qui s'opposent à ces installations et souhaitent modifier son tracé. Face à eux, le projet est jusqu'à présent maintenu, avec des travaux qui devraient être lancés en octobre 2023. 


Lancement d'une seconde enquête publique

Pour rappel, la première enquête publique sur le sujet a été clôturée fin 2022. Cette dernière décrivait un résultat sans appel : 94% des 2000 personnes interrogées auraient exprimé leur opposition à la réalisation du projet en l'état actuel des choses (selon Stop THT 40). L'association de riverains avait par la suite déploré l'absence de prise en compte de ces résultats. Aujourd'hui, une seconde enquête publique est en cours depuis le 15 mai dernier, "dont la seule finalité est de porter à la connaissance du public l'évolution du coût global du projet d'interconnexion électrique entre la France et l'Espagne." détaille l'avis d'enquête officiel. Les riverains peuvent y apporter leur contribution jusqu'au 02 juin, mais uniquement sur l'aspect financier de ce dernier. 


Une évolution du coût global

Le budget initial qui avait été initialement fixé a largement été dépassé. Une augmentation qui approche les 80%. On pouvait ainsi lire dans le document d'enquête publique initial que "l'ensemble du projet, du poste de Gatika au poste de Cubnezais, a été estimé, lors du dépôt des demandes d'autorisations, à 1 950 M€." A présent, le rapport d'enquête complémentaire précise que "le résultat des appels d'offre lancés pour le projet ont révélé une augmentation significative du coût global du projet, portant son montant à 3,100 milliards d'euros." Ces documents n'évoquent cependant pas en détails les raisons de cette augmentation.

Les citoyens sont aujourd'hui invités à se prononcer sur cette augmentation. L'avis d'enquête complémentaire précise également les créneaux horaires durant lesquels le commissaire d'enquête (qui a donné son aval au projet malgré une nette opposition) est présent dans les bureaux des différentes mairies concernées par le projet. 


> Lire ou relire le point complet sur la situation

> Pour vous renseigner sur la ligne côté RTE

> Pour vous renseigner sur le collectif Stop THT 40

        
Mots clés : ligne tht, bordeaux, bilbao, capbreton, gouf de capbreton | Ce contenu a été lu 4384 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs