Environnement - Un cinqième océan officiellement reconnu sur Terre

L'océan Austral apparaît désormais sur les cartes, au même titre que ceux que nous connaissons déjà.

- @oceansurfreport -
Frontières de l'océan Austral  @National Geographic - Compte Twitter

C'est désormais officiel depuis quelques jours : l'océan Austral a fait son apparition sur les cartes officielles ! Après plus de deux décennies sans réelle reconnaissance, exceptée celle des scientifiques, cette étendue située autour de l'Antarctique et qui s'étire sur plus de 20 millions de km2 devient donc officiellement le "cinquième" océan que compte la Terre, en plus des océans Atlantique, Pacifique, Indien et Arctique. Cette avancée doit permettre de réveiller les consciences pour une meilleure conservation des eaux de cet espace du globe encore méconnu.

L'histoire de cette océan ne date pas d'hier : il y a près de 34 millions d'années, un courant a commencé à se former autour du continent Antarctique. Au fil du temps, une barrière d'eau plus froide et moins salée s'y est créé et les hommes qui l'ont observé lui ont donné le nom de courant circumpolaire antarctique.

Pendant très longtemps, on l'a également appelé l'océan Austral, mais il n'était pas officiellement reconnu comme un océan au même titre que l'Atlantique, le Pacifique, l'Indien et l'Arctique. L'appellation "océan Austral" avait été reconnu en 1937 avant d'être finalement abandonnée en 1953. Il faudra attendre 1999 pour que l'U.S. Board of Geographic Names approuve le nom d'océan Austral. L'année suivante, l'Organisation Hydrolique Internationale (OHI) s'est penché sur la question des frontières de cette étendue, mais personne n'a pu cependant se mettre d'accord sur leurs réelles délimitations. Ce n'est qu'en février 2021 que la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) décidera de reconnaître officiellement que l'océan Austral constitue bien un océan à part entière. Une décision sur laquelle la National Geographic Society (NGS), en charge de la cartographie mondiale, s'est aligné depuis quelques jours, en reconnaissant officiellement l'océan Austral ("Southern Ocean" en anglais), à l'occasion de la Journée mondiale des océans le 8 juin dernier.


Selon les scientifiques, et notamment Seth Sykora-Bodie, spécialiste des sciences de la mer à la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) aux Etats-Unis, l'océan Austral ne ressemble à aucun autre endroit de notre planète : "Ceux qui s'y rendent auront du mal à expliquer ce qui le rend si fascinant (...) mais ils seront tous d'accord pour dire que les glaciers y sont plus bleus, l'air plus froid, les montagnes plus intimidantes et les paysages plus captivants que partout ailleurs où vous pouvez aller."

National Geographic espère promouvoir la conservation de l'océan Austral en attirant l'attention sur cet espace fragile du fait du réchauffement climatique. Bien que cette étendue terrestre existe depuis des millions d'années et qu'elle vienne juste d'être officiellement ajouté à la carte, son avenir demeure encore fragile et incertain. L'eau bordant l'Antarctique se réchauffe rapidement et les couches de glace fondent. Bien plus petit que les autres océans, cette région de la Terre absorbe tout de même plus d'un tiers du Co2 que nous rejetons dans l'atmosphère.
Il est temps désormais de se préoccuper davantage de ce joyau mondial.

Source : National Geographic

 
Mots clés : ocean austral, antarctique, national geographic society, noaa, environnement, officiel, carte, frontiere | Ce contenu a été lu 2316 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 24/01/2014
Antarctique
Environnement | Le 05/02/2013
Retour sur l'aventure de Kepa Acero
Surf | Le 21/12/2012
Avec Kepa Acero