Environnement - Une série d'alertes aux requins

Rappel des faits des 2 dernières semaines

- @oceansurfreport -


La série d'alertes aux requins a commencé la semaine dernière 
avec 3 alertes successives sur la côte Réunionnaise. 
La première alerte a eu lieu jeudi à Trois-Bassins, puis vendredi à la plage de l'Hermitage et enfin la troisième samedi à Saint-Leu.

Samedi dernier, un groupe de surfeurs a été fortuitement alerté par la gendarmerie de la présence de trois squales qui se trouvaient à proximité du spot de surf du cimetière, à Saint Leu. Heureusement, les surfeurs ont pu atteindre la plage rapidement. 

Jeudi dernier, c'était non loin du spot de Kitouni, situé sur le littoral de Trois-Bassins que l'alerte a été donnée par trois surfeurs qui ont aperçu l'aileron d'un requin tigre à cinq mètres d'eux.

Enfin sur le spot de l'Hermitage, au niveau de la passe, la troisième alerte a été donné le vendredi 6 Janvier par trois Bodyboarders qui ont évoqués la présence d'un grand squale.

Ces alertes ont poussées certaines mairies, comme celle de Saint-Leu, à interdire la baignade et le surf dans les communes considérées à risques.

 

Le nombre d'attaques de requins est en augmentation depuis un an avec pas moins de 6 attaques recensées en 2011 sur l'île de la Réunion :

- Le 19 février : le surfer Eric Dargent se fait arracher la jambe
- Le 15 juin : un bobyboarder se fait attaquer et décède de ses blessures
- Le 6 juillet : un adolescent voit sa planche de surf se faire dévorer, il s'en sort indemne
- Le 15 juillet : un kayakiste est attaqué mais repousse le requin avec sa pagaie
- Le 19 septembre : le moniteur de bobyboard Mathieu Schiller se fait happer par un requin
- Le 5 octobre : un kayakiste se fait attaquer mais s'en sort sain et sauf

Habitués (malheureusement) à seulement une attaque par an, les réunionnais se posent beaucoup de questions sur la raison de l'augmentation du nombre d'attaques ces derniers mois.

 

Ce phénomène arrive t-il aujourd'hui en France ?
On recense ainsi un nombre plus élevé de requins s'échouant sur les plages de l'Atlantique.

Lundi matin (9 janvier 2012), un requin Mako de 2,50 m (ici en photo) et trois dauphins ont été retrouvés à Lit-et-Mixe et Contis dans les Landes. Ce type de requin est soupçonné de diverses attaques en Égypte sur des plongeurs mais ne présenterait pas de danger pour les surfeurs et les baigneurs.

Beaucoup de personnes y voient un signe du réchauffement climatique mais selon des spécialistes il n'y a rien d'inhabituel. En effet pour le spécialiste Willy Babin, durant la période hivernale, les vents d'ouest favoriseraient l'échouage des animaux marins. Mais dans ce cas précis, l'hypothèse la plus réaliste serait que le requin fût guidé par son appétit suite à une rupture d'un chalut qui aurait déversé des milliers de maquereaux sur les plages de Mimizan la semaine dernière...à suivre...

 

A (re)voir aussi : « ATTAQUES DE REQUINS À LA RÉUNION » par Nico, posté le 28 Septembre 2011.

Photo : Hervé Caule 

Mots clés : une, serie, alertes, aux, requins | Ce contenu a été lu 58475 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Waterman | Le 22/08/2020
"Malheureusement la nature est plus forte que nous et il faut savoir l'écouter."
Alerte Houle | Le 21/08/2020
Grandes marées et forte houle : le littoral en vigilance jaune.
Waterman | Le 17/08/2020
Ingénieur aérospatial, pompier professionnel, océanographe ou infirmier, ils ont des trajectoires radicalement opposées mais unies par une passion commune.