Pédagogie Météo - 2020 : 2e année de l'histoire qui connaît le plus d'ouragans

Alors qu'une année moyenne compte environ 12 tempêtes, l'année 2020 en compte actuellement déjà 20.

- @oceansurfreport -
@nasa

Qui pour douter encore du réchauffement climatique alors que 2020 bat tous les records niveaux ouragans ? 

En Atlantique nord, quatre cyclones tropicaux actifs sont actuellement en activité. Deux sont des ouragans auxquels s'ajoutent trois perturbations qui seraient susceptibles de se transformer elles-mêmes en cyclones tropicaux.

Il est inhabituel qu'au même moment, dans le même océan, il y ait autant d'activité de tempêtes tropicales. A tel point que l'ONU ne dispose plus de prénoms sur sa liste préétablie pour nommer les prochaines tempêtes. Car en 2020, on en dénombre déjà pas moins de 20. De fait, cette nouvelle année est la deuxième saison la plus active de l'histoire après 2005 qui avait connu 27 tempêtes. 



Actuellement, l'ouragan Sally se trouve sur la côte nord du golfe du Mexique. Situé à 96 kilomètres environ à l'est du fleuve Mississippi, il se déplace doucement vers une direction nord-ouest. Les vents maximums soutenus de 136 km/h devraient diminuer à partir du moment où l'ouragan se déplacera vers l'intérieur des terres. En revanche, des risques de crues sévères sont annoncés au niveau du fleuve Mississippi, de l'Alabama et de l'extrême ouest de la Floride.

Concernant l'Atlantique, l'ouragan Paulette de catégorie 1 est passé au-dessus des Bermudes avant d'évoluer en ouragan de catégorie 2. Dans cette région, les vents maximums soutenus sont d'environ 160 km/h. Paulette devrait se déplacer vers le nord des Açores. Sa présence devrait alors entraîner une houle de longue durée qui touchera dans un premier temps les Açores à partir de jeudi, puis dans un deuxième temps l'ouest de l'Europe à partir de vendredi. 

Deux tempêtes tropicales, répondant aux noms de Teddy et Vicky, se déplacent quand à elles vers l'ouest de l'Atlantique Nord. Teddy qui se dirige vers les Bermudes, devrait devenir un ouragan majeur dans les jours qui viennent contrairement à Vicky qui s'essoufflera. 

Pour terminer cet inventaire, trois perturbations pourraient manifestement se transformer en systèmes tropicaux si elles passent au-dessus d'eaux plus chaudes. Une se situe dans le golfe du Mexique, une autre au sud du Cape-Vert et la dernière entre les Açores et l'Irlande.



Quelles sont les raisons ? 

Plusieurs facteurs climatiques faciliteraient la formation d'ouragans mais plus particulièrement le vent et la température (pour plus d'informations, lire Ouragan, typhon et cyclone : formation et différences).

L'eau chaude servant de combustible à ces ouragans, les températures océaniques de surface supérieures à la normale de la côte est des États-Unis et les tendances météorologiques saisonnières sont donc une aubaine pour leur production. Selon la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA), 2020 est la quatrième année pour laquelle la température de surface de l'océan Atlantique est la plus chaude après 2005, 2010 et 2017 (années qui ont respectivement connu Katrina et Maria, deux des ouragans les plus dévastateurs d'Atlantique).

Selon des études, à l'échelle de la planète, la température de surface des océans est en moyenne à la hausse. Et ces derniers absorberaient près de 90% de l'excès de chaleur généré par les émissions de gaz à effet de serre. Pour ceux qui doutaient encore des effets du réchauffement climatique... 
 

>> Par Flora Etienne

Mots clés : réchauffement climatique, ouragans, météo, records, tempêtes | Ce contenu a été lu 2854 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Waterman | Le 06/06/2014
Un nouveau record
Environnement | Le 30/10/2020
Un phénomène qui serait lié à l'intensification des vents selon une étude récente.
Jeu Concours
Jouez et remportez la combinaison Hyperfreak 4/3 !
O'NEILL