Région - Incendie du Waiteuteu à Messanges : comment les aider

Le club de surf, de sauvetage et le bar frontalier ont été victimes des flammes dans la nuit du 21 février.

- @oceansurfreport -

C'est une triste nouvelle que nous avons apprise dans la matinée du mercredi 22 février. Le complexe du Waiteuteu, véritable institution du surf et des sports nautiques à Messanges dans les Landes a été brûlé. Le snack-bar, le club de surf et celui de sauvetage côtier ont été emportés par les flammes durant la nuit du mardi 21 février. La piste criminelle est envisagée.

« Les pompiers ont été appelés vers 6 h du matin mercredi. Quand ils sont arrivés, il était déjà trop tard, il n'y avait plus rien à sauver. Ils nous ont ensuite appelés pour nous prévenir qu'il ne restait plus rien de nos locaux. Ni du surf club, ni du snack-bar » témoigne amèrement Kim, secrétaire du Waiteuteu sauvetage côtier.

Et encore, le club de sauvetage s'en tire bien par rapport à ses voisins du club de surf, ou des nouveaux gérants du snack qui devaient reprendre l'affaire dans quelques semaines. « On a eu de la chance parce que la plupart de notre matériel est stocké à Vieux Boucaux l'hiver, malheureusement l'école de surf n'a pas eu cette chance, la plupart de leur matériel était dans les locaux au moment de l'incendie » ajoute-t-elle.

C'est ce que nous confirme Michael Fernandez, responsable sportif du club de surf Waiteuteu. « On avait une cinquantaine de boards, des combinaisons, notre matos de sécurité... Tout notre matériel de travail qui nous servait pendant la saison. Tout est parti en fumée.»

Un lieu uni et solidaire

Le club de surf qui existait depuis 34 ans environ fonctionnait en osmose avec celui de sauvetage, un peu plus jeune. Avec le snack, ils constituaient un des lieux de vie favori des Messangeots. Plus encore, ils étaient comme une maison pour certains. « C'est un peu une grande famille, on faisait plein de choses ensemble. C'était notre spot de famille et il a disparu. » dit Kim.

Ce n'est pas Victor Ochin qui dira le contraire. Licencié au club de surf depuis près de 15 ans maintenant, le jeune surfeur déplore la perte d'un de ses lieux préférés. « C'est un club vraiment familial, plus qu'un club c'était un lieu de vie où on faisait des apéros, des barbecues...C'est un peu l'endroit où moi et mes potes on a grandi, alors ça fait vraiment bizarre. »

L'emblématique vigie du Waiteuteu
Mais cet incendie ne marque pas la fin d'une histoire, mais plutôt d'un chapitre. Les gérants des différents composants du lieu se sont entretenus avec la mairie et des solutions ont été trouvées. Des conteneurs seront mis à disposition et du bois fourni pour reconstruire la terrasse et la fameuse vigie, si emblématique.

Un élan de solidarité s'est mis en place dans la région et permet de faire relativiser un tant soit peu ceux qui ont perdu du matériel dans l'incident. C'est ce que nous dit Michael, « heureusement c'est que du matériel, nous on est toujours là, nos licenciés ont aussi répondu présent. Je suis épaté, il y a une grosse communauté surf qui s'est mobilisée. »

Au-delà de cette grosse communauté, Victor nous indique que les licenciés des différents clubs sont motivés. « Dans le club tout le monde est prédisposé à aider, chacun avec sa spécialité. »

Les moyens d'apporter son aide

Il existe deux moyens d'apporter son aide : une cagnotte mise en place pour aider le club de surf et un vote participatif auquel tous les résidents français peuvent participer pour aider le club de sauvetage. Le but, accorder un budget participatif pour les nouveaux locaux du Waiteuteu Messanges sauvetage côtier.

De nombreuses personnes proposent également des dons de matériel, mais ils ne sont pour le moment pas nécessaires souligne Michael. « Je reçois énormément d'appels de gens pour des dons de planches et de combinaisons, c'est très touchant mais pour l'instant on a pas de local de stockage, on est bloqués, on ne peut donc pas accepter les dons matériels.»

La meilleure aide possible reste actuellement une aide financière. « Pour assurer le rachat du matériel et le salaire des employés, en attendant le retour des assurances qui peut prendre beaucoup de temps » conclut le responsable sportif.

Cagnotte et budget participatif : 

>> Le lien de la cagnotte 

>> Le vote pour le budget participatif


         

                               
Mots clés : incendie, messanges, landes, waiteuteu, surf, sauvetage côtier | Ce contenu a été lu 2931 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs