Région - Portfolio : Hold-up dans les Bouches-du-Rhône !

"C'était une belle session avec du niveau et beaucoup d'engagement", raconte le photographe marseillais.

- @oceansurfreport -

La mer Méditerranée cache bien des secrets. De prime abord, ses eaux peu profondes à certains endroits, qui ne subissent ni les cycles des marées, ni les courants forts qui y sont liés, et disposent d'une zone de fetch relativement restreinte, font d'elle une mer de tranquillité. En revanche, quand un coup de vent consistant vient traverser la Grande Bleue, celle-ci peut prendre un tout autre visage.

C'était le cas lors du 22 décembre 2019, lorsque la tempête Fabien, formée par la différence entre les basses pressions circulant sur les îles britanniques et des hautes pressions présentes au large du Maroc, plaçait 15 départements français en vigilance orange. Sur le littoral des Bouches-du-Rhône, les conditions météorologiques ont su réveiller certains spots. Notamment celui-ci...

"C'était une belle session avec du niveau et beaucoup d'engagement. Ce matin-là sur ce spot des Bouches-du-Rhône, les vagues étaient beaucoup plus grosses mais les conditions étaient très difficiles avec un vent vraiment consistant, un énorme jus et un accès difficile", raconte le photographe originaire de Marseille, Jocelyn Demeurs.

Portfolio par Jocelyn Demeurs :


     
Mots clés : méditerranée, swell, bouche-du-rhône, tempête fabien | Ce contenu a été lu 10988 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 26/05/2020
Une web-série qui se consacre à raconter l'histoire de pratiquants pas comme les autres et d'un mode de vie hors du commun.
Pédagogie Météo | Le 22/05/202...
La vague est le point de départ de la pratique du surf, comment atteint-elle nos côtes ? Analyse.
XXL | Le 06/05/2020
La violence de ce slab a de quoi déconcerter, surtout lors des tempêtes hivernales.
Jeu Concours
ROARK
Joue et remporte ton boardshort Chiller ! 4 boardshorts à gagner