Surf - What's happen this year ?

Best Of 2013

- @oceansurfreport -

Il paraît que c’est la fin de l’année… L’occasion pour Surf-Report de vous proposer un best-of the year, une compil’ des meilleurs moments de l’année.

Il faut certes aimer l’eau froide mais l’hiver en Europe ça vaut le détour. Choses promises choses dues, les spots européens n’ont pas failli à leurs réputations et ont livré de bons swells. De la Bretagne à la Méditerranée en passant le Portugal et l’Espagne, les spots étaient on fire. (Lire l’article complet sur Surf-Report)

A retenir aussi le sacre de Mick Fanning, qui a décroché son troisième titre mondial dans une lutte sans merci face au King Kelly Slater. La bataille fut longue et intense avant que l’Australien ne puisse soulever la lourde coupe. Le coup de grâce à a été porté lors du Billabong Pipe Masters lorsque Mick Fanning a atteint les demi finale en battant son compatriote Yadin Nicol sur une vague controversée. Le Florien Kelly Slater, n’a peut être pas décroché le titre mais il a tout de même remporté son 7ème Billabong Pipe Masters en mémoire d’Andy Irons après une journée de surf dans des conditions incroyables avec des vagues de plus de 3 mètres à Pipeline.

Chez les filles, il faut noter la consécration de la jeune hawaiienne Carissa Moore. Elle a décroché son second titre de championne du monde après l’élimination de Tyler Wright en quarts de finale par Sally Fitzgibbons lors de l’EDP Cascais Girls Pro. En outre, la jeune réunionnaise, Johanne Defay, s’est démarquée cette année en remportant le titre de championne d’Europe ASP et en intégrant l’élite mondiale l’année prochaine au côté de ses idoles et de Pauline Ado. Cette surfeuse qui a assuré le tour européenne sans sponsor sera sponsorisée l’année prochaine par Jérémy Flores.

En septembre dernier, la France récupère son titre de champion d’Europe qu’elle avait perdu en 2011 au Portugal. Les 5 médailles en surf : 2 en or, 2 en argent et 1 en bronze et les 2 médailles en bodyboard : 1 en argent et 1 en bronze font de nous la première nation de surf en Europe. What else ?

Le Brésilien Carlos Burle a peut être surfé la plus grosse vague de l’année à Nazaré en octobre dernier. « La vague était si grande et puissante que je pensais seulement à surfer sur le pic, tenir ma vitesse et mon équilibre. C’était comme si j’étais dans un rêve. Je n’ai jamais rien vu de tel avant. Je me suis positionné de manière à surfer la plus haute et la plus puissante partie de la vague, proche des rochers où le courant te repousse en permanence aux extrémités de la droite. » a déclaré Carlos Burle. Pendant ce temps sur le même spot, la surfeuse brésilienne, Maya Gabeira frôlait la mort. L’accident s’est produit lorsque Maya a décollé sur une grosse vague avant d’être submergé pendant plusieurs minutes sous les immenses vagues. Elle s’en est miraculeusement sortie.

Une nouvelle vague a été découverte en Afrique. Depuis quelques temps l’Afrique attire les surfeurs les plus courageux pour dompter les vagues du Gabon, de la Namibie de la Mauritanie ou encore du Mozambique. Cette année, c’est au tour de l’Angola de présenter son petit joyau sorti de nulle part. Les surfeurs utilisent plusieurs expressions comme « nouvelle découverte », « la meilleure vague jamais… », ou encore « secret spot ».

Cette année il y a eu des découvertes, des champions, des exploits mais malheureusement des disparitions. Le père du surf moderne, Buttons Kaluhiokalani, s’est éteint à l’âge de 54 ans, à la suite d’un cancer du poumon. Cette disparition survient trois ans jour pour jour après celle d’Andy Irons. Le surfeur originaire de San Diego, Kirk Passmore a chuté sur une grosse vague sur le North Shore d’Oahu et n’a jamais été retrouvé.

Quel est l’événement qui vous a le plus marqué cette année ?

Mots clés : best of 2013, mick fanning, kelly slater, world tour | Ce contenu a été lu 6245 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 30/01/2014
Best of 2013
Surf | Le 16/12/2020
"Ce jour-là sur le Pipe Masters, j'ai perdu. Mais j'ai réalisé que dans la vie, j'étais en train de gagner."