Surf - Bonnes nouvelles pour nos amis les requins !

De nouvelles résolutions en faveur de leur protection

- @oceansurfreport -

C'est officiel, une zone couvrant plus de deux millions de mètres carrés dans l'Océan Pacifique occidental, soit les deux tiers de la superficie des États-Unis, est destiné à devenir le sanctuaire des plus gros requins du monde. Cela fait d'elle la première zone jamais créée par un accord entre les gouvernements régionaux.

 

Lors du 15ème sommet des directeurs généraux de Micronésie la semaine dernière, les leaders ont adopté une résolution pour commencer le processus de création de ce sanctuaire régional où la pêche aux requins sera interdite.  Ce nouvel accord prévoit aussi une interdiction régionale sur la possession, la vente et le commerce des ailerons de requins.

 

Plusieurs états sont concernés par cette convention : les eaux des Etats fédérés de Micronésie et de ses 4 états membres, la République des îles Marshall, la République des Palaos, le Territoire de Guam et le Commonwealth des Îles Mariannes du Nord.

 

"Nous saluons et appuyons les directeurs généraux de la protection des requins de Micronésie," a déclaré Matt Rand, directeur de la conservation mondiale des requins pour le Pew Environment Group. Selon lui : "leur leadership devrait servir de modèle pour d'autres pays côtiers afin de protéger ces espèces clés qui disparaissent rapidement dans les océans du monde, et ce, principalement à cause de la demande croissante d'ailerons de requins en Chine et dans les autres pays asiatiques."

 

La résolution de la Micronésie est l'exemple le plus récent et le plus important à ce jour, d'une prise de conscience sur l'extinction des requins.  

Le mois dernier, l'Association des législateurs des îles du Pacifique (APIL), organe composé de législateurs à travers le Pacifique occidental et central, a demandé à toutes les nations membres d'"adopter une législation régional unifiée interdisant la possession, la vente, l'offre de vente, le négoce ou la distribution d'ailerons de requins, des raies"

 

En Juin et Juillet, l'état d'Honduras et les Bahamas ont rejoint Palau et les Maldives dans la création de ce sanctuaire de requins. Ces nations ont pris conscience que le tourisme de requins est beaucoup plus rentable que de tuer les animaux pour leurs ailerons. Sur la même lancé, un an plus tard, les îles Marshall ont institué un moratoire sur la pêche des requins.


Beaucoup de dirigeants se sont prononcés sur ces nouveaux accords . Selon Johnson Toribiong, Président de la République des Palaos : "Le monde doit se battre avec nous pour protéger nos océans et notre environnement. C'est l'obligation morale de notre génération au profit des générations suivantes."

 

"C'est un grand pas pour tous les défenseurs des requins au niveau régional et mondial", a déclaré Benigno Fitial, gouverneur de la Commonwealth des îles Mariannes du Nord, qui avait déjà interdit le commerce des ailerons de requins. "La protection des requins améliorera notre écosystème."

 

L'état de Pohnpei en Micronésie a également pris des mesures pour interdire la possession, la vente et le commerce des ailerons de requin dans sa juridiction. "Je suis très heureux de voir que la région agisse d'une même voix", a déclaré John Ehsa, Gouverneur de Pohnpei.

 

Enfin, le sénateur Hee a participé au Sommet de Micronésie afin d'encourager les directeurs généraux à poursuivre leurs efforts de sauvegarde des requins. Il a déclaré : "En tant que fils de l'océan Pacifique, je suis comblé de voir que les dirigeants de Micronésie ont pris soin de leur mère en faisant passer cette résolution historique pour sauver les requins"

 

Voilà de bonnes nouvelles pour nos amis les Requins !

 

Mots clés : bonnes, nouvelles, nos, amis, requins | Ce contenu a été lu 9609 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs