Surf - Mark Healey, nouvelle victime du transport aérien

- @oceansurfreport -

Nouveau chapitre dans la guerre entre les surfeurs et les compagnies aériennes. Cette fois-ci c'est Mark Healey qui a fait les frais d'un mauvais traitement de son boardbag alors qu'il quittait Nias sur la compagnie Lion Air

Arrivé à Bali, l'hawaïen a retrouvé le nose de sa planche Pyzel 8 pieds complètement sectionné et a directement commenté sur les réseaux sociaux : "Une planche comme celle-ci - avec une épaisseur de 6Oz et un stringer bien épais - ne se casse pas si facilement. C'est difficile d'imaginer que ce n'était pas intentionnel de la part de Lion Air. Cette board vient de survivre au plus gros swell qu'on ait jamais vu en Indo, mais visiblement ne peut pas survivre à vos manutentionnistes Lion Air ?"

Lion Air n'a pour l'instant pas commenté l'incident, et Mark Healey n'est pas revenu dessus.

La semaine dernière, c'est le japonais Kanoa Igarashi qui a été victime de la même mésaventure, retrouvant les 5 planches dans son boardbag cassées en deux. 


 
Mots clés : mark healey, transport de planche, compagnie aérienne | Ce contenu a été lu 5590 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Waterman | Le 14/08/2020
Rencontre avec un spécimen marin très rare originaire d'Hawaï.
Surf | Le 03/01/2020
Les 30 et 31 décembre, la vague mythique d'Oahu a délivré les plus belles bombes de l'hiver.
Jeu Concours
FCS
Jouez et remportez le nouveau FCSII H4 !