Surf - Le surf en Chine

La Chine a-t-elle un avenir ?

- @oceansurfreport -

14.500km, c’est ce que représente la façade maritime chinoise, ce qui en fait une des plus grandes du monde. Bien que le bronzage soit encore tabou dans ce pays car celui-ci est associé aux paysans travaillant dans les champs, on constate un engouement important pour les activités de plage depuis quelques années.

Aujourd’hui, la nouvelle génération chinoise consacre bien plus d’argent à ses vacances qu’avant car le gouvernement met en place, depuis quelques années, des nouvelles lois concernant les congés payés. La dernière loi sur les contrats de travail mise en vigueur en janvier 2008 a été l’occasion pour le gouvernement d’instaurer un système des congés payes. Actuellement, les chinois ont le droit à deux semaines de congés par an en début d’année et en octobre pour la fête nationale et de quelques jours de congés pendant les jours fériés soit 25 jours par an.  Ces vacances permettent aux travailleurs de profiter d’activités et notamment … du surf ! Le pays dispose de nombreuses plages aux conditions parfaites pour pratiquer ce sport qui émerge peu à peu dans le pays.

Hainan

Hainan est une magnifique île située entre le Vietnam et les Philippines. L’ASP a rapidement pu observer le potentiel du spot et organise chaque année des compétitions de surf féminines et masculines. Un spot de surf situé au sud ouest du pays, peu médiatisé, mais qui attire de nombreux touristes chinois ou étrangers pour ses vagues fluides et accessibles. Au programme : de longues étendues de sable blanc, de l’eau turquoise et du swell de qualité, le tout sans trop de monde. Chaque année les écoles de surf de la plage relèvent une augmentation de leur clientèle. Le surf sur Hainan est en train s’inscrire dans l’histoire et de décoller puisque cette île était encore il y a quelques années une terre inconnue.

 

Un Boom surfistique

Depuis 2011, la Chine est entrée dans l’histoire du surf puisqu’elle a accueilli une compétition internationale : le Swatch Girls Pro China, organisé par l’ASP sur l’île d’Hainan. C’est pendant cet évènement que se clôture le championnat du monde de longboard féminin. Visiblement le spot fait le bonheur de tous ! Candice O’Donnell, la rideuse de 30 ans affirme même que « La Chine est un endroit vraiment intéressant pour disputer un tel championnat. Les paysages, les plages et le potentiel surf sont incroyables mais c’est aussi un pays qui dispose d’une histoire et d’une culture particulièrement riche. C’est une destination fascinante et je me réjouis d’y retourner. »

Mais le swatch pro n’est pas la seule compétition de surf en Chine. Chaque année le pays rassemble lors de la China Cup les 8 meilleures pays sélectionnés lors des Juniors Championships ISA.

 

La chine, un nouveau business ?

1,4 milliards d’habitants, c’est un beau potentiel pour le marché des entreprises de surf. De nombreuses compagnies ont d’ailleurs commencé à investir dans des évènements, surf shop, skate park dans tout le pays. L’émergence du surf en Chine ainsi que la découverte des spots quasiment inexploités attire l’attendre de nombreuses entreprises du secteur de la glisse comme par exemple Protest. La marque hollandaise, fondée en 1993, cible la Chine après avoir conquit les pays européens. Depuis quelques années la marque s’est implantée à Pékin ainsi qu’à Shanghai et compte encore se développer dans le pays.

Longtemps négligés, les spots chinois commencent petit à petit à attirer la foule et la pratique du surf émerge tout juste en Chine. Les nouvelles générations à la recherche de sensations profitent pleinement du potentiel de la façade maritime du pays oubliant la peur du bronzage. Le gouvernement se sert du sport pour transformer le pays dans une optique de le valoriser sur le plan touristique en développant notamment Hainan comme LA destination des surfeurs du monde. Le surf peut peut-être aider les nouvelles générations à re-découvrir leur amour pour la nature et l’océan.

Retrouvez très prochainement notre article sur les rideurs chinois ...


Sources :

Surf-prevention
theinertia
chine-info
chinasurfreport

 

 

 

Mots clés : surf, chine, hainan, avenir, spot, article | Ce contenu a été lu 11784 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Interview | Le 10/12/2019
"La mise à l'eau, c'était un moment magique et émouvant, une vraie réussite", Mégane Murgia
Ça surfe cette semaine ? | Le ...
Tour d'horizon des conditions de la semaine sur la façade atlantique.
Matos | Le 06/12/2019
La relation qui unit un surfeur Ă  son shaper est parfois plus directe qu'on ne le pense.
Jeu Concours
VUARNET
Trois paires de lunettes Vuarnet Ă  gagner !