Voyages - Des vacances au Sri Lanka : surf, nature et wildlife !

Le récit d'un trip plus que réussi.

- @oceansurfreport -
Lighthouse Beach  © Vera Nording

Nous avons découvert les points forts de la "Perle de l'Océan Indien" pendant deux semaines, en visitant des villes anciennes, une partie de la jungle, des temples bouddhistes et des parcs nationaux remplis d'animaux sauvages comme Udawalawe, connu pour les éléphants qu'il abrite. Nous avons atterri à Colombo après un vol d'une heure depuis les Maldives, où nous avions passé la semaine accompagnés de Kyllian Guerin, et avons pris un transfert direct vers Ella. Le trajet qu'il faut parcourir pour rejoindre cette petite ville de montagne située au centre de l'île a été désigné comme le voyage en train le plus pittoresque du monde. En plus de faire une partie du voyage en train, nous avons fait quelques randonnées pour visiter Nine Arches et Adam's Peak et nous avons pu goûter au meilleur curry de la région dans une école de cuisine. Après quelques jours dans les montagnes, nous nous sommes dirigés vers l'est jusqu'à Komari, où notre route à la recherche de vagues a commencé. 

Ella

Nous avons fait notre première étape est au Hilltop Cabanas en face du spot de Lighthouse Beach, où nous avons passé quelques jours sur la plage à profiter des vagues et de la nourriture, grâce à l'hospitalité du chef hollandais Thomas, qui s'est assuré à ce que nous ayons un regain d'énergie après chaque session de surf.

Nous avons eu la chance surfer pendant trois jours, entourés d'une dizaine de personnes seulement. Ce pointbreak offre des droites fun assez longues, fonctionne de 50cm à 2m et peut convenir à tous les niveaux.


Hilltop Cabanas
`


Lighthouse Beach


Pendant notre séjour à Hilltop, nous avons pu partager des vagues et des histoires à propos de leur périple sur l'île avec d'autres voyageurs, ce qui fut pour nous un avant-goût de ce que nous allions trouver en descendant la côte jusqu'à Arugam Bay pour découvrir cette région. C'était la haute saison pour l'est de l'île dont les rues du centre et les plages étaient remplies de touristes désireux d'apprendre à surfer et de faire la fête. Notre dévolu s'est donc jeté sur Aprota Villas, un resort doté d'une piscine, idéal pour se détendre après une bonne journée de surf, à l'écart du centre d'Arugam Bay. Avec ses villas construites directement sur la plage, Aprota nous a permis de nous éloigner de l'agitation et de la foule. 


Pottuvil Point


 Après l'ambiance dans laquelle nous avons été plongés en visitant brièvement Arugam Bay, nous avons préféré fuir la foule et avons opté pour surfer du côté de Whisky Point et Pottuvil Point. Nous avons posé nos valises au Whisky Point Resort, qui proposait des logements dans des cabanes grand confort, où nous sommes restés quelques jours pour pouvoir surfer à proximité. Pottuvil Point nous a offert des vagues tous les jours, de 80cm à 1m20, que nous avons pu surfer sur plus de 300m. Mais pour Whisky Point, ce fut une autre histoire. Le propriétaire du resort, Nico, nous a fait part de la volonté du gouvernement de redonner naissance à cette célèbre vague qui a connu ses heures de gloire dans les années 70, avec le film Endless Summer et plus tard dans Sprout. Il semblerait d'ailleurs qu'un projet soit dans les tuyaux. Ces quelques jours furent l'occasion pour nous de visiter d'autres spots de surf, Peanut Farm Beach, Panama et Elephant Rock, des droites adaptées à tous les niveaux.  Nous avons eu la chance de rencontrer Lesitha un surfeur local sacré champion du Sri Lanka en 2019. Il nous a parlé de l'évolution du surf dans son pays et nous a donné quelques tips.


Pottuvil Point


Whisky Point


 Depuis la côte est, nous avons poursuivi notre voyage vers le sud jusqu'à Unakuruwa, un petit village de pêcheurs près de Tangalle où un repas dans un restaurant local tel que Break Point est plus que conseillé pour tous les amateurs de poisson frais. Sur cette étape, nous avons décidé de séjourner à Slow Villa and Cafe, un lieu construit dans un endroit très spécial par un couple de français amoureux de la région et du surf, surplombant la plage et la jungle. 


Unakuruwa


Les vagues n'étant pas à la hauteur de nos espoirs sur la droite d'Unakuruwa, nous avons décidé de passer la journée dans le célèbre village d'Hirikitiya. Sa baie abrite des tortues que vous pourrez apercevoir très facilement en faisant du snorkeling (ou pas) et ainsi qu'un pointbreak dont vous pourrez profiter. Il s'agit d'une gauche pouvant dérouler sur plus de 200m (si la houle est assez consistante) mais qui reste toujours très molle et donc, idéale pour tous les niveaux. Néanmoins, prenez garde aux oursins au moment du take off quand la marée est basse. Si vous êtes curieux et motivés, on ne peut que conseiller de continuer votre périple le long de la côte où vous trouverez des beachbreaks comme celui de Talalla Beach et un pointbreak de qualité déroulant sur du reef du côté de Polhena.


Parc national d'Udawalawe


 La région ne nous offrant que très peu de possibilités côté surf, étant donné que nous n'étions pas sur la bonne saison, nous nous sommes embarqués dans une aventure vers le parc national d'Udawalawe. Le Sri Lanka compte vingt-deux parcs nationaux dont le rôle est de préserver la jungle et celui-ci est le deuxième, suivi de Yala. Pour accéder à ces parcs, il est nécessaire de faire un safari. Nous avons choisi Big Game Camp qui s'est chargé de nous préparer pour l'aventure. Nous avons passé une nuit dans un éco resort où nous avons rencontré Salomon, l'un des guides locaux les plus expérimentés de la région, qui nous a parlé de de l'histoire de son pays, des animaux qui le peuplent et des coutumes de la région. Le lendemain, nous avons fait un safari en 4x4 où nous avons eu la chance d'apercevoir (de très près) des éléphants, des chacals et toutes sortes d'oiseaux tropicaux. Nous vous recommandons vivement de faire l'expérience de la vie sauvage au Sri Lanka.


Capeweligama à Weligama


 Pour terminer ce voyage au mieux et nous détendre avant de rentrer en France, nous sommes allés à Weligama, où nous avons passé quelques jours au Cape Weligama Resort. Un endroit où l'on peut surfer le matin grâce à un accès direct à la plage de Turtle Eco Beach, se détendre ensuite à la piscine ou s'entraîner à la salle de sports. Cette dernière étape fut la cerise sur le gâteau lors de la découverte ce pays, un endroit formidable à visiter où les gens sont très accueillants, la nourriture et le thé excellents et où les activités outdoors sont nombreuses. 


Capeweligama à Weligama

 

Pour ce trip, nous ne pouvons que vous recommander de...


- Prendre de la wax tropicale est un impératif. 

- Prendre de quoi soigner les piqûres de méduses, surtout si vous êtes allergiques. 

- Ramener des sangles pour transporter votre boardbag, cela pourra vous être utile pour l'attacher sur le toit d'un taxi ou d'un tuktuk. 

- Respecter les locaux et autres surfeurs, ce n'est pas parce vous êtes le plus à l'intérieur au pic que vous avez la priorité, c'est chacun son tour.


La meilleure côte en fonction de la saison pour avoir de bonnes conditions surf :

- Côte est : fin mars jusqu'à septembre.

- Côte ouest : à partir de septembre jusqu'à avril.


Article rédigé par Sara Jacue.

              
Mots clés : sri lanka, voyage, komari, lighthouse beach, arugam bay, wisky point, pottuvil point, unakuruwa, weligama, trip, conseils | Ce contenu a été lu 7853 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs