WCT - Quik Pro France : Joan Duru a fait le show !

Marc Lacomare se qualifie pour le Round 3

Laetitia - @oceansurfreport - jeudi 12 octobre 2017 à 19h05
© WSL / Damien Poullenot

Pour cette première journée du Quiksilver Pro France lancé à la Gravière dès 8h30 ce matin les conditions parfaites étaient au rendez-vous : une belle houle puissante, un léger vent offshore et un soleil radieux.  

Malgré cela, les quatre premières séries ont vu les favoris se faire reléguer au second tour, comme Adriano de Souza juste derrière Stuart Kennedy ou Julian Wilson devancé par Ethan Ewing. On avait donc peur pour les têtes de série mais John John Florence et Jordy Smith, les suivants à passer, ne se sont pas fait prendre au jeu et ont assuré leurs séries respectives avec un total de 15.67 pour l'hawaiien et un 16.10 pour le sud-africain.

Puis vint Joan Duru, supporté par un public fourni malgré son passage matinal. Le français, local de l'étape, n'aura clairement pas déçu : dans les cinq premières minutes, Duru rentre un 8.67 puis un 9.33 magistral pour un barrel presque parfait. Il décroche ainsi un 18.00 et met combo ses deux adversaires Filipe Toledo et Miguel Pupo qui ne parviendront pas à le rattraper. Ce sera d'ailleurs le seul français de la journée à s'imposer dans sa série, puisque Florès et Bourez seront relégués au Round 2 éliminatoire.

Dans le rang des victorieux du Round 1 on retrouve également Gabriel Medina, Joel Parkinson ou encore Ian Gouveia, tombeur de Mick Fanning. La Gravière toujours on fire, le Round 2 a succédé au premier tour avec son lot de surprise. Marc Lacomare élimine par exemple le numéro 3 mondial Julian Wilson avec un petit point d'écart pour rejoindre Joan Duru au Round 3, tout comme Miguel Pupo qui élimine un  Filipe Toledo frustré et blessé. 

Leonardo Fioravanti s'est lui aussi imposé lors de ce deuxième tour face à Connor O'Leary. Presque autant soutenu que les français, l'Italien est revenu à notre micro sur cette journée de compétition incroyable : " C'est fou le monde qu'il y a sur la plage ! J'ai entendu le public me soutenir, m'encourager sur chaque vague même quand j'étais très au large. Je passe beaucoup de temps en France et ce qui me fait plaisir aussi, c'est qu'il n'y a pas que des italiens qui me soutiennent. Il y a beaucoup de français et d'espagnols qui me supportent également. Les conditions étaient aussi belles que difficiles à négocier. C'était très creux et ça partait dans tous les sens avec 2 mètres, 2 mètres 50 de vagues. Avec des conditions comme ça, les beachbreaks français sont parfaits. "

Avant d'ajouter : "Bien sûr, l'objectif pour moi est de gagner. Je ne cache pas que ça va être difficile mais mon objectif est vraiment de gagner le plus de heats possibles. Soit je fais un gros résultat ici, soit je ne me maintiens pas sur le CT, c'est donc assez délicat. Je suis là avant tout pour m'amuser, pour faire le spectacle et avec tout cela, les résultats vont arriver".

Avec les huit premières séries de ce Round 2 se termine la première journée du Quiksilver Pro France. Une nouvelle journée parfaite attend les compétiteurs demain, avec Michel Bourez qui affrontera Kanoa Igarashi dans la première série de la journée. Le call a été fixé à 8h00, le live sera à suivre sur www.worldsurfleague.com

Mots clés : quiksilver pro france, graviere, recap, premiere journee | Ce contenu a été lu 8731 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
WCT | Le 14/10/2017
Le brésilien s'impose face à Sebastian Zietz en finale
WCT | Le 13/10/2017
Duru renvoyé au Round 5, Bourez et Florès éliminés
WCT | Le 10/10/2017
De très belles conditions attendues en fin de semaine
Jeu Concours
Picture Organic Clothing
Une combinaison à gagner !