XXL - Joao De Macedo : le chargeur portugais revient sur son wipe-out à Nazaré

- @oceansurfreport -
© WSL / Laurent Masurel

Tout ne s'est pas passé comme prévu pour le chargeur portugais João De Macedo lors du Nazaré Challenge en début de mois.

Dans sa série du premier Round, De Macedo a subi un lourd wipe-out et s'est pris sa planche dans le visage. Immédiatement amené sous la tente médicale, les médecins ont pu poser des agrafes sur sa blessure à l'arcade. "La planche m'a heurté au niveau du sourcil " raconte-t-il. "Les médecins, Nuno et Terry, m'ont rassuré en me disant que l'os avait encaissé le choc. C'est arrivé alors que j'étais assez profond sous l'eau, j'essayais de me détendre et j'ai senti la planche me heurter. Ç'a été hyper violent mais je n'ai pas eu l'impression de tomber dans les pommes, ça ne m'a pas inquiété. Je ne suis pas sûr que j'avais réussi à gonfler ma veste avant ça, mais j'ai pu finalement pu activer les tirettes et je suis remonté à la surface."

Sans y penser à deux fois, le portugais est retourné au line-up pour terminer sa série après s'être fait soigner. "Ca m'a paru normal d'y retourner, même après les points de suture, je m'étais tellement entraîné pour ce moment. Aucun des surfeurs sur le Big Wave Tour n'a le désir de mourir - j'ai un fils - on n'est pas des kamikazes. Mais si on veut prendre des risques, essayer de repousser les limites, il y a toujours un petit prix à payer."

Le surfeur ne sera pas allé plus loin dans la compétition, mais sa ténacité aura impressionné tout le monde. "J'aurais aimé faire un bon résultat lors du Nazaré Challenge. Si ce n'est pas moi, un autre portugais ramènera peut-être un titre mondial, Frederico Morais par exemple?"


         
Mots clés : joão de macedo, wipeout, nazare challenge | Ce contenu a été lu 2803 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
XXL | Le 11/02/2020
Les surfeurs de grosses vagues se retrouvent à Hawaï pour repousser leurs limites.
XXL | Le 15/12/2019
Dixit l'homme qui a subi des coups pressions sur quasiment toutes les plus grosses vagues du monde.