Equipement - Nouvelle board : on lui dit quoi au shapeur ?

Une petite leçon par l'ancien pro Travis Logie, en visite chez le shapeur californien Tim Stamps.

- @oceansurfreport -


Dans "The New Board", Travis Logie rend visite à son shapeur, Tim Stamps, en quête du remplacement de sa planche préférée, l'une des meilleures qu'il ai jamais eue. Pour la petite histoire, Logie a fait les frais d'une compagnie aérienne négligente, et y a perdu sa planche de prédilection (raison suffisante de s'en offrir une nouvelle).

Ce dernier a été résident du CT pendant 10 ans et a pris sa retraite en 2014, tandis que Tim est lui "un génie de la fabrication de planche" basé en Californie du côté de Huntington Beach : il shape notamment pour Courtney Conlogue et Brett Simpson. L'occasion pour nous de prendre des notes sur les choses à retenir quand on veut renouveler son quiver.


"Ce qui est cool dans notre industrie, c'est qu'on a les choses faites sur-mesure. Tu entres, on te montre ce qu'on a, on fait quelques ajustement et 8, 10 ou 15 semaines plus tard tu as une nouvelle planche" explique en bref le shapeur. Questionné par le surfeur pro, il partage son impression du stress produit par le fait de livrer le fruit de son travail au client. Selon le fondateur de Stamps Surfboard, plus le surfeur a du niveau et plus ce sentiment est intense, bien qu'il ai aujourd'hui entièrement confiance en son travail.

Plusieurs choses à caler avec son shapeur :

- les basiques : taille, poids, capacité à l'eau (en étant honnête envers soi-même)

- les types de vagues généralement surfées

- les attendus de la planche

- l'esthétique : couleurs, rendus de la résine...


Une fois livrée, place à la rencontre : la réaction de la nouvelle planche à l'eau est une étape importante dans son adoption ! Une fois domptée, cette dernière est enfin prête à rejoindre les précédentes dans le quiver, et surtout a prendre le large le plus souvent possible (on vous le souhaite).

La planche, bien qu'ici préfabriquée en machine, reste longuement travaillée par le shapeur et ses années d'expérience. Même les machines ne parviennent pas à obtenir un rendu 100% similaire à chaque sortie, le produit fini est donc toujours un objet unique !


> Vidéo par A L L T O L D F I L M S

>> Retrouvez aussi : La science du gun, par Axel Lorentz et toute la série Surf Report Matos

                
Mots clés : travis logie, tim stamps, matos, matériel, planche, shape, board, quiver | Ce contenu a été lu 3726 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 26/08/2021
Dans le lot, les surfeurs pros Luke Davis, Travis Logie et Hunter Jones.
WCT | Le 12/05/2014
Barrels session
Jeu Concours
Quiksilver
Remportez une combinaison 4/3mm et deux autres pièces de la nouvelle capsule Mongrel Tongue