Groms - ''First Light'' : Le Portugal a-t-il déniché son nouveau talent ?

João Mendonça, 14 ans et déjà tout d'un grand.

- @oceansurfreport -
Il est 6h de matin lorsque João Mendonça reçoit un appel de Nic Von Rupp. Les premières lueurs du jour éclairent la fabuleuse vague de Coxos et trois mois après une blessure qui l'a écarté des line-up, le jeune portugais de 14 ans peut enfin retourner à l'eau. Au pic, un casting cinq étoiles se partage tour à tour les vagues de séries : Frederico Morais, Kanoa Igarashi, Italo Ferreira, les locaux et bien-sûr, Nic.

De quoi déstabiliser l'un des Portugais les plus prometteurs de sa génération ? Absolument pas. Pendant plusieurs heures, "Johnny" a assuré le spectable, choppé les bombes et même "failli tué" son mentor du jour, Nic Von Rupp. En effet, les lumières du lever du soleil étant aveuglantes, João n'a pas aperçu son compatriote au moment de sortir d'un barrel, et l'a heurté de plein fouet.

Aujourd'hui, le local d'Arrifana, un spot couru de l'Algarve au Portugal, a l'avenir devant lui. "First Light" est un clip réalisé par le talentueux Hugo Almeida qui recoupe les meilleures sessions de ces derniers mois du pays lusophone.

Note du réalisateur : "plus de peur que de mal pour Nic Von Rupp, qui continue d'appeler João lorsque les vagues sont bonnes."

Portfolio par @carlospintophoto :


>> Réalisation : Hugo Almeida (@hugoalmeida)      
Mots clés : nic von rupp, joão mendonça, portugal, coxos | Ce contenu a été lu 11888 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 24/11/2020
"La vague la plus dangereuse d'Europe ?", dixit le chargeur portugais.
XXL | Le 23/09/2020
Mullaghmore, je t'aime, moi non plus.
XXL | Le 25/08/2020
Vendredi dernier, la tempête "Kyle" a ranimé la vague géante de Praia do Norte.