Matos - William Aliotti casse les codes du finless

Après l'avoir essayé dans les Landes, William entrevoyait déjà de repousser les limites de ce modèle.

- @oceansurfreport -

"Si on perturbe, même légèrement, la trajectoire du rail, que l'on prend un coup de lèvre ou un bout de clapot, c'est fini. C'est difficile à manœuvrer mais c'est ça qui est intéressant. Le plus dur, c'est d'anticiper. Ça m'a pris quelques jours avant de comprendre la glisse et d'avoir des idées. L'asymétrique, c'est que de la surprise. Et le but, c'est de l'anticiper, cette surprise." William Aliotti savait de quoi il parlait lorsqu'il nous exposait, en octobre dernier, les caractéristiques du "Rabbit Foot", une planche asymétrique et dépourvue de dérives. 

C'est lors d'un trip en Californie à l'hiver 2019 que William Aliotti rencontrait Ryan Lovelace. En plus de lui façonner un twin "incroyable" selon les dires du surfeur de Saint-Martin, le shaper de Santa Barbara lui conçoit ce tout nouveau prototype de planche. "Finalement, au niveau de la glisse, c'est un peu comme le snowboard avec des passages 'rail to rail'. Il faut vraiment savoir se déhancher pour la maîtriser".

Après l'avoir essayé dans les Landes, William entrevoyait déjà de repousser les limites de ce modèle. En attendant de l'emmener dans des conditions plus creuses, le Caribéen prouve qu'il possède une maîtrise remarquable de ce finless, même dans des conditions tricky.

>> Réalisation : Clem Mclnerney

       
Mots clés : william aliotti, ryan lovelace, finless, rabbit foot | Ce contenu a été lu 5438 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 26/03/2020
Un projet à l'ouest, et on ne parle pas seulement de la Californie.
Jeu Concours
Gong Surfboards
Joue et remporte un shortboard Gong Surfboard PU/EPS de ton choix !