Région - ''J'irai dormir chez moi'' : redécouvrir le Finistère grâce à un surf-trip en bus scolaire - S2/E1

Le Commodore reprend la route pour une deuxième saison au printemps

- @oceansurfreport -


Leurs promesses : surfer à moins de 100 kilomètres de chez eux, redécouvrir leur territoire et consommer des produits locaux. Leur volonté : sillonner le littoral, partager des moments de vie, exploiter la consistance des sessions et leur variété et profiter de la culture finistérienne, des paysages et des gens. Poussée par la situation sanitaire et grâce au "Commodore Hostel", un bus scolaire de 12m de long piloté par Pierre, une fine équipe composée de Ian Fontaine, Gaspard Larsonneur, Titouan Canevet, Théo Julitte et Maëlys Jouault pour cette 2ème saison, a pu réaliser un rêve : un surf-trip atypique et authentique, à la maison et entre copains.
Voici le premier des trois épisodes de la saison 2 de "J'irai dormir chez moi".


"Quelle joie de repartir enfin en trip !!

Après une première saison réussie, tournée juste après l'été, nous étions impatients de relancer le Commodore. Cette fois-ci, c'est au début du printemps pour un trip avec de nouvelles conditions météorologiques et de nouveaux Guests, et notamment la surfeuse bretonne Maëlys Jouault, sociétaire du Pôle France Surf. Ça fait tellement du bien au moral de pouvoir partager des moments de vie avec des gens passionnés. Après un hiver compliqué et des mesures strictes, l'équipe de «J'irais dormir chez moi» est ravie de retrouver le Commodore volant et son pilote Pierro la machine. Au programme de cet épisode, des conditions super FUN sur un banc de sable calé. L'équipe se régale et enchaine les sessions dans la joie et la bonne humeur... Simple et efficace comme on dit chez nous :) "



A propos de la web-série "J'irai dormir chez moi" :

"L'idée de ce projet découle de plusieurs discussions et débats sur la qualité et la variété de nos spots en Finistère sud. Vous connaissez ce sentiment de rater la bonne session à la maison quand vous êtes à l'autre bout du monde et que c'est flat? Nous oui. Et avec ça tu fais le compte de tes dépenses énergétiques, financières et sociales et tu te dis "merde, pourquoi ne pas avoir fait le trip à la maison"... pour nous, la réussite d'un surf trip peut se décliner en 3 points importants:
• La consistance des sessions de surf et leur variété
• La qualité de la team et des moments de vie partagés ensemble
• L'importance de la culture locale, la bouffe, les paysages, les gens.
Certes, en Finistère, nous n'avons pas les meilleurs vagues du monde, mais d'un point de vue consistance et régularité, d'un point de vue de qualité «fun» des sessions, du point de vue de la richesse de notre culture et bien sûr du point de vue de la qualité de notre équipe, on a voulu tester le coup.
L'objectif principal est de réussir un surf trip en réduisant drastiquement notre empreinte carbone, de réaliser un projet vidéo original et de créer des souvenirs indélébiles dans notre vie. On s'est fixé quelques règles : on n'ira pas plus loin que 100km du point de départ, on doit consommer des produits locaux, et bien sûr on doit passer un maximum de bon temps entre copains. La situation sanitaire de 2020 nous a pour le coup poussé à enfin réaliser ce trip à la maison. C'est alors que quand tout le monde regardait les billets d'avion et les sites des gouvernements étrangers pour pouvoir s'échapper de France, nous on cherchait un moyen de déplacement local, à faible cout énergétique, pour faire un trip responsable. C'est là qu'on est tombé sur Pierre et son bus magique : « le Commodore Hostel ». Un bus scolaire de 12m de long, qui peut accueillir 8 personnes et tout notre matos, le bonheur. Nous avons également voulu jouer le jeu de consommer des produits locaux, Henaff, Plein fruit et d'autres entreprises responsables ont adhéré à notre projet décalé et nous ont soutenus. Nous voilà équipés et véhiculés pour ne rien rater des meilleures sessions finistériennes.
"

Crédit Photos et Vidéo : Robin Aussenac 

            

   
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Voyages | Le 30/11/2021
Exploration d'une nouvelle destination peu commune chez les surfeurs, menée par Erwan Simon.
Surf | Le 30/11/2021
Dans un bon jour, le spot a dévoilé l'une de ses plus belles droites.
Environnement | Le 30/11/2021
L'agrandissement du port de Corralejo pourrait signifier la disparition d'au moins deux vagues au nord de l'île.