Surf - Kipp Caddy sur un slab rapide en eau peu profonde

Ce jeune chargeur australien dédie sa vie et toute son énergie au surf de gros.

- @oceansurfreport -

 Un surfeur australien s'attaque à un slab rapide et raide en eau très peu profonde le long de la côte sud de l'Australie. Ce surfeur, c'est Kipp Caddy

Vous en avez sans doute moins entendu parler que certains autres surfeurs de grosses vagues et c'est normal. Kipp est discret, mais cela ne l'empêche pas d'accomplir des performances remarquables. 

Kipp Caddy a grandi sur la côte sud de la Nouvelle-Galles du sud en Australie. Il a déménagé à Cronulla (Sydney), lorsqu'il était adolescent. C'est son père, lui-même surfeur de grosses vagues, qui l'a initié au surf de gros. Kipp s'est fait remarquer lorsqu'il avait 14 ans, à Shipstern Bluff. Il est encore enfant lorsqu'il commence à surfer les gros reefbreaks australiens, aux côtés notamment de Russell Bierke.

Le surf de gros est désormais au cœur de son existence. Il vit d'ailleurs à proximité d'un spot, près de Cape Solander, là où de solides slabs ont l'habitude de se réveiller. 

Le jeune chargeur australien flirte avec le danger auquel le surf de gros expose ceux qui le pratiquent et s'attaque à des vagues que beaucoup de surfeurs trouveraient terrifiantes. Il s'est laissé imprégner par l'environnement dans lequel il a grandi et qui lui a permis de développer de telles capacités dans les grosses vagues. Son existence est une quête : il suit les houles et surfe sur certaines des vagues les plus rudes d'Australie. 

Kipp est un habitué de Shippies, qui n'est autre que l'une des vagues les plus mystérieuses du monde. Il fait partie de l'infime pourcentage de ceux qui se sont enfoncés dans ses barrels profonds. La vague est considérée par les surfeurs eux-mêmes comme l'une des plus dangereuses de la planète. Ils sont très peu à l'avoir surfée et parmi ceux qui s'y sont frottés on retrouve Kelly Slater, Ross Clarke-Jones, Andy Irons ou encore Mick Fanning.  

La communauté surf locale dans laquelle Kipp évolue est tout aussi discrète que lui, elle existe sans forcément attirer la lumière sur elle, mais cela n'enlève rien au talent de ses membres dans les grosses vagues. Nos confrères de Stab ont recueilli les propos de Kipp à ce sujet : 

« C'est ce que j'aime chez les gens d'ici. C'est discret et personne ne fait d'histoires. C'est une communauté de base, et il y a un tas de chargeurs "souterrains" dans cette région, qui a fait ça toute sa vie sans grande reconnaissance.»

Mais cela n'empêche pas Kipp d'amasser des séquences de ses sessions qui, pour la plupart, ont été tournées à Cape et Shipstern Bluff. Il a le projet de regrouper les meilleures d'entre elles dans une vidéo d'une quinzaine de minutes qui devrait sortir cette année. Celle-ci nous donne un avant goût de ce qui nous attend, qui promet d'être bluffant ! 

Par Ondine Wislez Pons

- Vidéo par Dane Singleton - 

> Retrouvez plus de slabs à travers le monde 


        
Mots clés : australie, slab, free surf, surf de gros, kipp caddy, shipstern bluff, tasmanie, cape, sydney, dane singleton | Ce contenu a été lu 941 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 21/01/2022
Une fois de plus, Jacob Willcox nous prouve qu'il a sa place parmi les meilleurs tube riders du pays.
Surf | Le 18/01/2022
À The Point les conditions étaient solides toute la matinée et les surfeurs y ont enchaîné les tubes.
Surf | Le 13/01/2022
Y aurait-il un meilleur endroit sur la planète pour lui rendre hommage ?