Surf - Une tempête fait vibrer JBay, et les locaux avec

Le team de la chaîne Dirty Habits a quitté son QG de Cape Town pour élire domicile au coeur de l'action.

- @oceansurfreport -

L'annonce d'une tempête entrante sur les côtes d'Afrique du Sud a convaincu l'équipe de passer la semaine sur place à JBay. Et ils n'étaient pas les seuls à avoir eu l'idée ! À l'eau à leurs côtés on retrouve notamment les locaux Dale Staples (qu'on admirait à Skeleton Bay en août dernier), Mikey February (qui mettait son pays à l'honneur dans un edit Red Bull Surfing il y a quelques mois), Davey Brand ou encore Steven Saywer

Pas de JBay sur le CT cette année, malgré la réputation du spot qui n'est plus à faire. Le pointbreak sud-africain ne manque pas de faire couler l'encre des passionnés, tant il fascine par sa longueur (près d'un kilomètre sur les plus gros swells) et sa rapidité. Les plus expérimentés peuvent y exprimer leur ardeur, entre sections creuses et murs à manoeuvres qui fonctionnent à toutes les marées.

> Retrouvez plus de vidéos de JBay
> Vidéo par Dirty Habits
Mikey February

Jeffrey's Bay et sa foule de passionnés

                   
Mots clés : dale staples, mikey february, davey brand, steven saywer, jbay, jeffrey's bay, afrique du sud, pointbreak | Ce contenu a été lu 2937 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Surf | Le 02/08/2020
Même si là, ce sont les vagues qui ont tendance à doubler.
Surf | Le 25/11/2015
A la découverte des vagues africaines