Surf - ''The Gambler'' : Skeleton Bay à quitte ou double

Même si là, ce sont les vagues qui ont tendance à doubler.

- @oceansurfreport -


S'engager dans une aventure en Namibie, c'est mettre de côté la notion de garantie : notamment celles de saisir le créneau météorologique idéal et de scorer.  Malgré les service de prévisions avancés dont on dispose aujourd'hui, Skeleton Bay renferme beaucoup de secrets qui dépasse le cadre atmosphérique. La bathymétrie, l'orientation de la plage et la configuration de la pointe sont autant d'éléments qui évoluent en permanence, au gré des houles.

Le surfeur sud-africain Beyrick de Vries avait ces paramètres en tête au moment de quitter son Durban natal et gagner la Skeleton Coast, l'an passé. Un pari sur l'incertitude, ou presque, qui a largement porté ses fruits. Avec Dale Staples, Brett Barley et Koa Smith, Beyrick est tombé sur un swell historique qui a réveillé la mécanique de Skeleton Bay.

"The Gambler", la toute dernière réalisation de Steven Michelsen, revient sur ce trip mémorable.

Réalisation : Steven Michelsen

  

    
Mots clés : skeleton bay, namibie, skeleton coast, dale staples, brett barley, koa smith | Ce contenu a été lu 10651 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs
Voyages | Le 26/08/2021
Un vlog en deux parties, à la découverte de la côte namibienne et ses merveilles.