Surf - Toledo aérien au Portugal

Retour en images sur ses séances d'entrainement avant le MEO Rip Curl Pro.

- @oceansurfreport -

 

Actuellement 3ème en ce début de saison, Toledo ne remporte pas d'étape mais engrange malgré tout suffisamment de points pour rester dans la course et prétendre au titre. Les sessions se passent au Portugal, là où a eu lieu la troisième étape du CT, le MEO Rip Curl Pro. Elles ont certainement été tournées avant que la compétition ne commence, pendant les jours off, faute de vagues à Supertubos. De nombreux clips ont été publiés à droite et à gauche par les surfeurs présents sur place. Voici celui du champion du monde 2022.

Filipe Toledo a un monteur d'enfer. Chacune de ses manœuvres est calée à la seconde près sur la musique de Jaden Smith "Icon". Il est indéniable que Toledo progresse encore, alors même qu'il avait atteint le plus haut niveau en remportant son titre mondial. Ses airs sont précis, leur hauteur et leur vitesse d'exécution sont énormes. Les scènes hors de l'eau passent très vite, ce qui est proportionnel au temps que le Brésilien n'a pas passé à s'entraîner. C'est bien connu, les athlètes du Championship Tour s'entraînent plus que quiconque. L'acharnement dont fait preuve Toledo est connu et reconnu. 

Il n'était pas seul à l'eau. Lui et son compatriote Joao Chianca alias "Chumbinho", vainqueur au pays des pastéis de nata, ont travaillé conjointement le plantage de rail dans l'eau. Même si Kolohe Andino est potentiellement relégable sur les Challenger Series à l'issue du cut, il a lui aussi ses quelques séquences bien techniques dans la vidéo. Les airs reverses de l'Américain rivalisent largement avec ceux de Toledo




       
Mots clés : filipe toledo, kolohe andino, joao chianca, portugal, meo rip curl pro, free surf | Ce contenu a été lu 1298 fois.
Envoyez-nous vos photos, vidéos, actualités à l'adresse suivante
contact@surf-report.com
Articles relatifs